VIDÉO - Les larmes de Balotelli

  • A
  • A
VIDÉO - Les larmes de Balotelli
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

LARMES DE CROCODILE - Balotelli est sorti en pleurs, samedi, lors de la défaite de l'AC Milan contre Naples (3-1).

Décidément, les temps sont durs pour l'AC Milan et son attaquant Mario Balotelli… Les Rossoneri se sont inclinés sur la pelouse du Stade San Paolo de Naples (3-1), lors de la 23ème journée de Serie A. Cette défaite, la huitième de la saison déjà en Championnat, a surtout été marquée par les larmes "Balo" sur le banc...

Balotelli face à Naples (930x1240)

"Super Mario" craque. Qu’il est difficile d’être Mario Balotelli. La star de la sélection italienne, qui a fait parler de lui cette semaine pour sa nouvelle coupe de cheveux, a du mal à retrouver son niveau, à l’image d’un Milan seulement 10e de Serie A. Titularisé par Clarence Seedorf face au Napoli, "Super Mario" n’a été que l’ombre de lui-même sur le terrain. Frappes ratées, mauvais choix, l’attaquant de 24 ans a été remplacé à la 73e minute par Giampaolo Pazzini.

Et aussi invraisemblable que celui puisse paraître, Mario Balotelli, colosse d’1,88 m pour 89 kg, a fondu en larmes sur le banc. Pour l’heure, aucune explication concrète n’a été donnée par le principal intéressé, seul son entraîneur a déclaré en conférence de presse d’après-match qu’il "a eu une réaction humaine", ajoutant un brin énigmatique : "ce fut un moment spécial pour lui, cela m’est souvent arrivé à moi aussi. Balo doit encore grandir."

Les larmes du père ? Selon le quotidien La Gazzetta dello Sport¸ l’international italien aurait voulu marquer pour sa fille Pia, dont il a reconnu officiellement la paternité après un an de démêlés judiciaires avec la mère, Raffaella Fico. Mario Balotelli avait notamment refusé d’assister voici deux mois à une audience judiciaire pour confirmer s'il était le père de la fillette ou non.



"Enfin la VERITE :-)… Pia… Ma chère enfant !!! Ton père."

D’autres rumeurs font état de chants racistes, qui auraient ému Balotelli aux larmes. Quoiqu’il en soit, l'attaquant de la Squadra Azzurra n’en est pas à ses premières larmes sur un terrain de football : il avait déjà craqué lors de la finale de l’Euro 2012 perdue face à l’Espagne (0-4). Preuve à l’appui.





sur le même sujet, sujet,

PHOTO - La coupe absurde de Mario Balotelli