VIDÉO - Le Top 10 des gestes "zlatanesques"

  • A
  • A
VIDÉO - Le Top 10 des gestes "zlatanesques"
Le but en aile de pigeon inscrit face à Bastia : le chef-d'oeuvre de la saison d"Ibrahimovic en L1.@ MAXPPP
Partagez sur :

GESTES TECHNIQUES - Ibrahimovic a été élu dimanche meilleur joueur de L1 pour la deuxième année consécutive.

Zlatan Ibrahimovic a remporté dimanche le trophée de meilleur joueur de Ligue 1. Distingué par ses pairs pour la deuxième année consécutive, l'attaquant suédois a marqué de sa (grande) empreinte la saison 2013-14. Sur la pelouse, mais pas seulement.

1. LE KARATÉKA, PSG-Bastia (4-0), 19 octobre. La saison dernière, il y avait eu la reprise du talon à Marseille. Cette saison, il y a eu sa variante, plus lente, plus aérienne encore, contre Bastia. Un but d'anthologie, un souvenir indélébile.

2. LE PAPA POULE, PSG-Rennes (1-2), 7 mai. Dans la foulée du titre, un journaliste de Canal+ tente de l'approcher pour recueillir une réaction. Mais il a le malheur de bousculer son plus jeune fils. "Papa" Zlatan s'énerve.

3. L'ARTISTE, PSG-Lyon (4-0), 1er décembre. Edinson Cavani obtient le penalty face à Rémy Vercoutre. Zlatan le transforme, avec une "Panenka" dans la lucarne. Il ajoutera un deuxième penalty, tiré cette fois au ras du poteau.

4. LE COMÉDIEN, PSG-Lille (2-2), 22 décembre. Ce soir-là, Zlatan a trouvé à qui parler et la poussette dans le dos (de son adversaire et de l'arbitre) n'est pas restée sans réponse. Rio Mavuba lui administre deux claques. Le Suédois finit au sol, dans un mouvement que n'auraient pas renié les adeptes du "flopping" dans le basket américain (se jeter au sol pour obtenir une faute offensive).

5. LE VISIONNAIRE, PSG-OM (2-0), 2 mars. Zlatan voit plus vite que tout le monde. Il en apporte une nouvelle preuve lors du "classique" face à l'OM, avec un ballon de récupération/passe aveugle pour Maxwell. Génial.

6. LE PROFESSIONNEL, à l'entraînement. "Ibra" est aussi exigeant avec ses coéquipiers qu'avec le staff. "La saison passée, entre deux entraînements, mes chaussures n’étaient pas nettoyées", a-t-il regretté dans un entretien à la Gazzetta dello Sport. "Aujourd’hui, il y a quelqu’un qui est chargé de s’occuper de ça. Moi, de mon côté, je fais mon travail. Au début, ils étaient deux à faire cela. Maintenant, ils sont six. Idem pour la cuisine. Au début, il n’y avait pas de cuisinier. Maintenant, ils sont quatre."

7. LE CANONNIER, PSG-Sochaux (5-0), 7 décembre. Une semaine après son doublé contre l'OL, "Ibra" remet ça contre Sochaux. Deux buts en cinq minutes, en toute fin de match, avec notamment un coup franc "patator" du plus bel effet.

8. LE PAPA POULE (bis), PSG-Reims (3-0), 5 avril. Blessé à une cuisse et forfait, "Ibra" assiste à la rencontre dans les tribunes avec ses deux fils. Et ces deux-là, quand leur "papa" ne joue pas, et bien, ils s'ennuient ferme...

9. LE "FLINGUEUR", PSG-Toulouse (2-0), 28 septembre. Remplacé à une vingtaine de minutes de la fin contre Toulouse, "Zlatan" fait mine de pointer un revolver vers le banc toulousain, où a pris place Jonathan Zebina. Les deux s'étaient chauffés lors d'un entraînement lorsqu'ils évoluaient ensemble à la Juventus Turin, en Italie.

Zlatan Ibrahimovic, 930

© Capture d'écran Dailymotion

10. LE FARCEUR, à l'entraînement. Joey Barton s'en était moqué l'an dernier : oui, Zlatan Ibrahimovic a un grand nez. Cette année, le Suédois s'en est lui-même amusé à la sortie d'un entraînement, en octobre, en le comparant à celui d'une supportrice...

sujet_scalewidth_460

L'INFO - Ibrahimovic élu meilleur joueur de Ligue 1

FOCUS - Comment le PSG peut-il rêver plus grand ?

CONTRAT - Laurent Blanc joue les prolongations au PSG

ÉQUIPES DE LÉGENDE - Quelle est la meilleure équipe de l'histoire du PSG ?

REVUE DE PRESSE - PSG, "un soir de dé-fête"