Un Montpelliérain frappe un journaliste

  • A
  • A
Un Montpelliérain frappe un journaliste
Cyril Jeunechamp, ici à la lutte avec@ Reuters
Partagez sur :

Cyril Jeunechamp a donné un coup de poing à un journaliste de L’Equipe, samedi soir.

Ambiance morose à la Montpellier. Alors qu’il avait pourtant obtenu un bon match nul sur la pelouse de Valenciennes (1-1), le champion de France 2011/2012 s’est offert un incident extrasportif, samedi soir. Comme si le moribond en avait besoin.

D'après le quotidien L'Equipe, l’un de ses journalistes a été violemment pris à partie dans les couloirs du stade du Hainaut par plusieurs joueurs héraultais, notamment le gardien Geoffrey Jourdren, avant que Cyril Jeunechamp ne lui assène un coup de poing au visage. Selon plusieurs sources concordantes, les Montpelliérains n'auraient pas apprécié un article de ce journaliste paru dans la semaine.

"Inacceptable et intolérable"

Le club du président Loulou Nicollin a rapidement condamné cet acte dans un communiqué publié sur son site Internet le club, dans lequel il s'excuse platement, "condamne fermement de tels comportements" et annonce qu'il "étudiera en interne les suites à donner" à l'incident.

L'Union des journalistes de sport en France (UJSF), puissant syndicat professionnel, a de son côté vivement dénoncé cette "agression". "Ce comportement de la part d'un joueur de football professionnel est parfaitement inacceptable et intolérable", estime-t-elle  dans un communiqué publié dimanche. "Les raisons de la colère qui ont conduit à ces faits ne sont pas des arguments valables, d'autant plus que les écrits de notre confrère ne peuvent en aucun cas être remis en cause."