Un mois de suspension pour Aulas

  • A
  • A
Un mois de suspension pour Aulas
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Le président de l'OL a été sanctionné pour ses propos après Lyon-PSG (4-4), le 25 février.

Une dizaine d"actions litigieuses" allant "dans le même sens", le sens de "ce qui brille". Jean-Michel Aulas n'y était pas allé de main morte, le 25 février dernier, pour dénoncer l'arbitrage de Fredy Fautrel lors de Lyon-PSG (4-4). La Ligue de football professionnel (LFP) a fait de même. Pour ses "propos blessants et injurieux" envers l'arbitre de la rencontre, le président rhodanien a été condamné jeudi soir à un mois de suspension "de banc de touche et de vestiaire d'arbitres" ainsi que de "toutes fonctions officielles" à compter du lundi 12 mars prochain.

Garde et Duverne également menacés de sanction

Pour leur "comportement" envers l'arbitre de ce même match, l'entraîneur de l'OL Rémi Garde et le préparateur physique Robert Duverne seront entendus le 22 mars. Garde avait vivement reproché aux arbitres d'avoir fait durer exagérément le temps additionnel, pendant lequel le PSG avait égalisé à 4-4 par Guillaume Hoarau. Le penalty grâce auquel le club de la capitale était revenu à 2-3 avait également nourri la polémique, Nene étant fauché par Maxime Gonalons sur la ligne des 18 mètres. L'annonce de la suspension de "JMA" intervient au lendemain de l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des champions à Nicosie et à quelques heures d'un match capital face à Lille en championnat. On peut dire que la tension est à son comble à Lyon...