Transferts : la Fifa confirme les sanctions contre le Barça

  • A
  • A
Transferts : la Fifa confirme les sanctions contre le Barça
@ REUTERS
Partagez sur :

INTERDIT - Le club catalan ne pourra pas recruter lors des deux prochains mercatos.

La Fifa a décidé de ne pas faire de sentiment envers le FC Barcelone, accusé d'infractions dans le recrutement de joueurs mineurs. L'organe de régulation du football mondial a en effet confirmé en appel, mercredi, l'interdiction de transferts infligée au club catalan. Cette mesure concerne "deux périodes de transferts complètes et consécutives", soit le prochain mercato d'hiver puis le marché d'été 2015. Le club catalan doit également verser une amende de 450.000 francs suisses (370.000 euros environ) et "régulariser sous 90 jours la situation de tous les joueurs mineurs concernés".

Découvrez le communiqué de la Fifa :

Le Barça avait été sanctionné en avril dernier par la Fifa en raison de transferts de joueurs mineurs, en principe interdits, sauf trois cas de figure spécifiques, liés notamment au rapprochement familial. Le club catalan avait obtenu de la Fifa que son appel devant la commission de recours soit suspensif, ce qui lui avait permis de faire ses emplettes cet été. Et quelles emplettes !

Le club du président Josep Maria Bartomeu a dépensé plus de 150 millions d'euros pour recruter tous azimuts : le Croate Ivan Rakitic (ex-Séville), le Belge Thomas Vermaelen (ex-Arsenal), le Français Jérémy Mathieu (ex-Valence) et surtout l'Uruguayen Luis Suarez (ex-Liverpool), qui a coûté à lui seul plus de 80 millions d'euros. Lundi, les débuts de Suarez, suspendu jusqu'en octobre pour morsure, dans un club sanctionné pour transferts illégaux ont d'ailleurs amusé les réseaux sociaux...



"Avril 2014 : Barcelone interdit de recrutement"

"Juillet 2014 : Luis Suarez interdit de toute activité liée au football"

"Ce soir"

Appel devant le TAS. Le Barça n'entend pas en rester là et a décidé de porter l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), à Lausanne. "Le FC Barcelone ne peut en aucune façon accepter une décision qui est un affront à l'esprit de notre "Masia", exemple mondialement connu d'éducation académique, humaine et sportive", insiste le club dans un communiqué. Plusieurs joueurs de son effectif actuel, dont les stars Lionel Messi, Andres Iniesta et Xavi, sortent de cette fameuse "Masia".