Sochaux refroidit le PSG

  • A
  • A
Sochaux refroidit le PSG
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Contre toute attente, le FC Sochaux a pris le dessus sur le PSG, dimanche soir (3-2).

Roudet buteur face au PSG (930x620)

© MAXPPP

Cinq jours après sa démonstration de force à Valence en Ligue des champions (2-1), le PSG est tombé de haut, dimanche soir, en s'inclinant sur le score prolifique de 3-2 à Sochaux, 17e et premier non relégable au coup d'envoi. Le club de la capitale n'avait plus perdu en L1 depuis deux mois et demi et un revers à Nice (2-1). C'était aussi au Stade du Ray que Salvatore Sirigu avait encaissé son dernier but à l'extérieur. Au Stade Bonal, le gardien italien en a concédé trois, trois buts magnifiques : une contre-attaque menée par Sébastien Roudet (36e), une frappe croisée de Giovanni Sio (55e) et une action collective splendide conclue par Cédric Bakambu (84e). "Ce soir (dimanche soir), c'est tout le monde qui a failli", a convenu au micro de Canal+ le milieu de terrain parisien Blaise Matuidi. "On va essayer de se remettre en question sur ce qui n'a pas été."

Première défaite en 2013 pour les Parisiens :

On serait tenté de dire : quasiment tout. Malgré un onze de départ identique à celui aligné à Valence à deux exceptions près - Van der Wiel à la place de Jallet et Chantôme à celle de Lucas -, le PSG a manqué de tranchant défensivement avec un Sirigu souvent bien mal inspiré et un duo de défenseurs centraux Sakho-Alex aux abois. Ironie du sort, ce sont eux qui ont marqué les deux buts parisiens, Alex de la tête sur un corner (29e) et Sakho du pied, bien aidé par le dégagement raté du Sochalien Jérôme Roussillon (76e). Car, devant, le PSG n'a rien montré.

Un Ibrahimovic inefficace et nerveux

Ezequiel Lavezzi, si tranchant à Mestella, n'a rien apporté tandis que Zlatan Ibrahimovic a manqué de simplicité dans son jeu et a même récolté un carton jaune en fin de match pour avoir protesté auprès de l'arbitre, Lionel Jaffredo. C'est d'ailleurs la première fois que le Suédois ne marque pas à l'extérieur depuis son arrivée en Ligue 1 (9 buts en 9 matches), lui qui avait déjà été en difficulté lors du match aller contre le FCSM, en septembre (0 tir, 2-0 pour le PSG avec un doublé de Kévin Gameiro).

Cette défaite, la quatrième de la saison en Ligue 1 pour le PSG, couplée à la victoire de Lyon à Bordeaux (4-0), relance le championnat. L'OL, qui devra encore recevoir le PSG lors de cette phase de retour, revient à trois longueurs, tandis que l'OM, vainqueur samedi de Valenciennes dans le temps additionnel (1-0), pointe désormais à cinq unités. Cette défaite inattendue en terre doubienne vient en tout cas pimenter le classique qui aura lieu dimanche prochain, au Parc des princes.