Sakho, une journée à oublier

  • A
  • A
Sakho, une journée à oublier
@ MAXPPP
Partagez sur :

MAUVAIS JOUR - Le défenseur de Liverpool a vécu une drôle de journée dimanche, à Chelsea (2-1).

Liverpool s’est incliné sur la pelouse de Chelsea, dimanche, en clôture de la 19ème journée de Premier League. Cette rencontre a été marquée par le match du défenseur français Mamadou Sakho, qui a été dans tous... les mauvais coups. Récit d’une journée difficile pour "Mamad".

Deux mauvaises interventions = deux buts. La journée avait pourtant bien débuté pour les Reds et Mamadou Sakho, titularisé dans l’axe de la défense aux côtés de Martin Skrtel, auteur de l’ouverture du score dès la 4ème minute. Mais le reste du match s'est un petit moins bien passé pour le défenseur de l’équipe de France, avec une première relance ratée sur l’égalisation d’Eden Hazard (16e), puis une deuxième mauvaise intervention sur le but du 2-1, signé Samuel Eto’o (33e).

Chelsea domine Liverpool (2-1) :

Et, quand la chance a décidé de tourner le dos, elle y va jusqu’au bout. A la 52e minute, le joueur formé au PSG a eu l’occasion d’égaliser, mais sa tête a heurté le barre transversale de Petr Cech. Cette journée calvaire ne pouvait pas terminer plus mal, pense-t-on alors. Et bien si.

L’échange de la discorde. La scoumoune a suivi Mamadou Sakho jusqu’au bout. Victime d'un claquage au niveau des adducteurs à la 89e minute de jeu sur un dribble de Fernando Torres, le défenseur des Reds a dû quitter prématurément la pelouse de Stamford Bridge. Et, comme si cela ne suffisait pas, son échange de maillot à la pause avec Eto’o, effectué devant les caméras, lui a attiré les foudres de son entraîneur Brendan Rodgers qui, selon les dires de la presse britannique, n’aurait que très peu goûté cet échange. " Je n’étais pas au courant, merci de me l’avoir dit, parce que je n’aime pas ça. Je lui en parlerai", a réagi sèchement en conférence de presse le coach du club de la Mersey. Pour Liverpool comme pour Sakho, vivement 2014...

Sakho a échangé son maillot avec Eto'o à la mi-temps :