Cristiano Ronaldo : 30 bougies et une polémique

  • A
  • A
Cristiano Ronaldo : 30 bougies et une polémique
@ DR
Partagez sur :

ANNIVERSAIRE - La star du Real Madrid a fêté son 30e anniversaire quelques heures après la déroute du Real face à l'Atlético, samedi (4-0).

Dans une institution comme le Real Madrid, il faut toujours faire attention dans les moments qui suivent une défaite 4-0. Surtout quand celle-ci a eu lieu sur la pelouse du rival local, l'Atlético. Et même quand on s'appelle Cristiano Ronaldo. Lundi, la presse espagnole s'est régalé de la fête d'anniversaire que le triple Ballon d'Or a donné, quelques heures seulement après l'humiliation subie à Vicente-Calderon, d'autant plus que "CR7" avait été inexistant sur le terrain.

>> LIRE AUSSI : L'Atlético Madrid surclasse le Real

Cette fête privée aurait pu le rester mais c'était sans compter sur la star de la chanson colombienne Kevin Roldan, qui s'est gargarisée à longueur de messages sur Twitter et Instagram d'être le MC de la fête de "CR7", qui a eu 30 ans mercredi. Une vidéo montre le chanteur latino et le meilleur buteur du championnat d'Espagne en train de pousser la chansonnette avec un micro... argenté.

Ronaldo et Kevion Roldan chantent en duo :

Plusieurs coéquipiers de Ronaldo au Real, comme Keylor Navas, Pepe, Fabio Coentrao, Luka Modric, Sami Khedira ou le Colombien James Rodriguez, étaient présents à cette "birthday party", comme le montre la vidéo suivante.

"Il était triste à cause de la défaite." L'agent de Cristiano Ronaldo, son compatriote portugais Jorge Mendes, s'est dit "très en colère" face à la diffusion des images, concernant un moment "complètement privé". Le célèbre agent, qui gère également les intérêts de l'entraîneur de Chelsea José Mourinho, a ajouté sur la radio Cadena Ser que Ronaldo était "affligé par la défaite". "Les deux premières heures, les gens les ont passées à l'encourager parce qu'il était triste à cause de la défaite", a-t-il assuré.

Une de Marca avec Ronaldo (465x640)

Si Jorge Mendes est si chagriné, c'est que ces images ont visiblement déplu dans le vestiaire des Merengue. "La fête de la discorde", a ainsi placé à sa Une le quotidien Marca, titrant sur "No mas cantes" ("plus de chansons"), en référence au passage au micro de Ronaldo. Le quotidien ajoute que "les images de la soirée n'ont pas plu du tout aux capitaines madrilènes" Iker Casillas et Sergio Ramos. Selon le journal sportif catalan Sport, certains des joueurs qui ne sont pas allés à la fête "demanderont au Portugais et à ses coéquipiers fêtards qu'ils s'expliquent".

Le hashtag #lafêtedudéshonneur (#lafiestadeladeshonra) lancé par les internautes a figuré parmi les dix mots-clés les plus discutés sur Twitter en Espagne à partir de la mi-journée, dimanche... A l'image de son club, qui ne compte plus qu'un point d'avance sur le Barça en tête de la Liga, Ronaldo marque le pas depuis la réception de son troisième Ballon d'Or, le 12 janvier dernier.