Ribéry : et maintenant, le monde !

  • A
  • A
Ribéry : et maintenant, le monde !
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le Bayern Munich s'est qualifié mardi pour la finale de la Coupe du monde des clubs.

Ribéry buteur face à Guangzhou (930x620)

© REUTERS

C'était une évidence sur le papier. Mais encore fallait-il confirmer sur le terrain. Le Bayern Munich a décroché mardi soir sa place en finale de la Coupe du monde des clubs en dominant facilement le club chinois du Guanghzou Evergrande (3-0) au stade d'Agadir, au Maroc. Les Munichois seront donc bien en lice, samedi soir, pour un cinquième trophée cette année, après le championnat d'Allemagne, la Coupe d'Allemagne, la Ligue des champions et la Supercoupe d'Europe. Et, comme souvent, Franck Ribéry s'est révélé décisif. L'international tricolore a en effet ouvert le score à la 40e minute de jeu sur une reprise croisée du gauche. Mario Mandzukic, de la tête (44e), et Mario Götze, d'un tir en lucarne (47e) ont assuré le triomphe bavarois.

Le Bayern domine Guanghzou (3-0) :

Ribéry avec Guardiola (930x620)

© REUTERS

L'intérêt sportif de la rencontre étant très léger (le Bayern a tiré 27 fois au but contre seulement 2 tirs pour le club chinois), "Pep" Guardiola a rapidement été interrogé sur le feuilleton de cette fin d'année : la remise, le 13 janvier prochain, du Ballon d'Or, que se disputent Cristiano Ronaldo, son ancien joueur Lionel Messi et Franck Ribéry.

"Pour moi, c'est un honneur d'entraîner Franck", a convenu l'ex-coach du Barça. "Il dispose d'une endurance incroyable et il est si précieux quand il s'agit de jouer une, deux, trois ou quatre fois derrière le jeu, de suivre son adversaire et d'aider l'équipe. Pour moi, c'est vraiment un honneur d'être en mesure aujourd'hui de l'entraîner." Ribéry, vainqueur de la Ligue des champions et élu meilleur joueur européen par l'UEFA, tentera de boucler son incroyable année 2013 par un titre de champion du monde des clubs. Ce sera face à un adversaire a priori plus coriace que Guangzou : l'Atletico Mineiro de Ronaldinho ou le Raja Casablanca, qui s'affrontent mercredi soir lors de la seconde demi-finale.