Ribéry-Drogba, un petit coin d'OM

  • A
  • A
Ribéry-Drogba, un petit coin d'OM
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les deux ex-stars de l'OM sont opposées, samedi, en finale, à Munich.

L'OM sera au rendez-vous de la finale de la Ligue des champions, samedi, à l'Allianz Arena. Non pas l'équipe entière, éliminée en quarts de finale, mais deux de ses plus illustres anciens joueurs : Franck Ribéry, côté Bayern, et Didier Drogba, côté Chelsea. Europe1.fr compare leur parcours, leur discours et les souvenirs qu'ils ont laissés à l'OM.

Leur passage à l'OM : Drogba et Ribéry n'ont jamais joué ensemble à Marseille. Le Nordiste est arrivé sur la Canebière à l'été 2005, un an après le départ de l'Ivoirien. Il y est resté jusqu'en 2007. Drogba, lui, n'y a passé qu'une saison (2003-04). Mais quelle saison ! L'ancien Guingampais avait mis le feu, avec 37 buts et des performances exceptionnelles, notamment en Coupes d'Europe. Sur 16 rencontres, Ligue des champions et Coupe de l'UEFA confondues, il avait inscrit 11 buts et porté le club phocéen jusqu'à la finale de la C3.

Drogba inscrit un but d'anthologie face à Newcastle :

Ribéry n'a pas connu la même réussite avec l'OM. Double finaliste malheureux de la Coupe de France et deuxième du championnat en 2007, l'ancien Messin n'avait été flamboyant que par instants, face au PSG ou contre Nantes, un soir de novembre 2005, face à Fabien Barthez. Cette frappe des 20 mètres, qui avait touché la barre transversale avant de franchir la ligne, avait été élue but de l'année.

Ribéry inscrit le but de la saison 2005-06 :

Le souvenir qu'ils ont laissé : Bien différent. Lors de l'annonce de son départ de Chelsea, Didier Drogba avait clairement fait la moue. Et, dès qu'il a pu, il a montré son amour pour le maillot ciel et blanc. Ainsi, quelques semaines seulement après son départ, il avait hurlé devant la caméra "Allez l'OM !" après avoir inscrit un coup franc en Ligue des champions contre le PSG. Et la blague de son retour, elle, a longtemps alimenté la chronique sur la Canebière...

>> A lire : Pourquoi Marseille aime encore Drogba

En revanche, pour Ribéry, ce fut plutôt la mauvaise blague de son départ. Après sa Coupe du monde 2006 réussie avec les Bleus, il eut une touche avec Lyon. Finalement, il partit l'année suivante, en 2007, pour le Bayern Munich, pourtant non qualifié pour la Ligue des champions... Cinq ans plus tard, il sortait l'OM de la C1, avec le maillot bavarois sur le dos et sous les sifflets des supporters phocéens.

>> A lire : Ribéry, je t'OM moi non plus

Ribéry réussit des prouesses lors de Bayern-OM (2-0) :

Leur saison : Sportif français le mieux payé (10 millions d'euros brut), Ribéry a largement comblé les attentes de son employeur. Décisif, comme face à l'OM en quarts de finale retour de la C1, où il est impliqué sur les deux buts, il a signé 12 réalisations en championnat et délivré 12 passes décisives. Son bilan chiffré est bien plus probant que celui de Drogba. Très souvent remplaçant, l'Ivoirien n'a marqué que cinq fois en championnat. Mais, en Ligue des champions, il s'est révélé diablement efficace avec cinq buts, dont celui, décisif, face à Barcelone au match aller. Le 5 mai dernier, Drogba fut également buteur lors de la dernière finale de la Coupe d'Angleterre, face à Liverpool (2-1). Il avait inscrit le deuxième but des Blues d'un magnifique tir croisé.

Drogba décroche la Cup avec Chelsea :

De son côté, Ribéry a lourdement perdu (5-2) le week-end dernier la Coupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund, club qui avait déjà privé les Bavarois du titre de champion. Mais, lors de cette finale, l'international tricolore s'est signalé en réduisant la marque après une action de grande classe, avec un double contact.

Ribéry inscrit un but splendide face à Dortmund :

Leur discours : "C'est le match le plus important de ma carrière." Ribéry n'y va pas par quatre chemins. Lui qui a disputé une finale de Coupe du monde avec les Bleus, face à l'Italie, en 2006, considère néanmoins que cette finale de Ligue des champions à domicile est encore plus importante. Le Français a une frustration à évacuer : celle de ne pas avoir pu disputer la finale de 2010, quand, suspendu, il avait assisté à la défaite de son équipe contre l'Inter Milan (2-0). Drogba, lui, a déjà disputé une finale de Ligue des champions. Mais, il en garde un mauvais souvenir : en 2008, face à Manchester United, il avait été exclu lors de la prolongation et avait manqué la séance de tirs au but, fatale à son équipe. "Ce n'est pas une question personnelle. Il n'y a rien à dire à mon propos. Je ne vais pas jouer pour moi, mais pour le club", a déclaré Drogba, qui négocie actuellement une prolongation de contrat. Samedi, à Munich, un seul des deux joueurs prendra une revanche sur le passé. Et donnera une saveur supplémentaire à celui de l'OM.