Bleus : Rémy rebat les cartes en attaque, Griezmann menacé

  • A
  • A
Bleus : Rémy rebat les cartes en attaque, Griezmann menacé
Loic Rémy célèbre son sixième but avec les Bleus.@ REUTERS
Partagez sur :

BULLETIN DE RENTRÉE - Le but de Loïc Rémy face à l'Espagne met en danger le statut d'Antoine Griezmann, révélation du Mondial brésilien.

L'entrée fracassante de Loïc Rémy. Entré en jeu à la place d'un Antoine Griezmann décevant, Loïc Rémy a parfaitement saisi sa chance. Le nouveau joueur de Chelsea rabat ainsi les cartes en attaque après la victoire des Bleus face à l'Espagne en amical, jeudi soir (1-0). Au terme d'une superbe action collective, l'attaquant français a marqué sur une belle frappe après un centre en retrait de Mathieu Valbuena. La balle s'est logée dans les filets de David de Gea, le gardien espagnol, totalement impuissant sur le coup.

Considéré comme un remplaçant en équipe de France, sa performance face à l'Espagne va forcément faire réfléchir son sélectionneur Didier Deschamps. Loïc Rémy, qui peut évoluer aussi bien en pointe que sur les côtés, est bel et bien une alternative crédible en attaque.

>> LIRE AUSSI : Les Bleus réussissent leur rentrée face à l'Espagne

La déception Griezmann. L'été avait été plein de promesses pour les Bleus. Principale révélation du joli parcours de l'équipe de France : Antoine Griezmann. Mais l'attaquant virevoltant au Brésil, devenu la coqueluche du public français, n'a pas confirmé ses belles dispositions estivales. C'est bien simple, le milieu offensif de l'Atletico Madrid n'est jamais entré dans son match.

Antoine Griezmann est apparu très timide et n'a ainsi que très peu tenté de gestes techniques ou d'accélérations qui font habituellement sa force. Symbole de son match : le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, n'a pas hésité à le recadrer à plusieurs reprises au début du match. Dimanche soir, Antoine Griezmann aura l'occasion de se rattraper, face à la Serbie.

>> LIRE AUSSI : VIDÉO - Griezmann met K.O Busquets



Sissoko montre les muscles. Il n'est pas le joueur le plus élégant, ni le plus technique de l'équipe de France. Mais comme souvent, Moussa Sissoko n'a pas déçu. Le joueur de Newcastle s'est parfaitement installé dans le couloir droit du milieu de terrain français. Son activité a été incessante durant les 80 minutes qu'il a passé sur le pré.

A la 49e minute, c'est lui qui a parfaitement trouvé Karim Benzema. Mais le but inscrit par la star du Real Madrid a été injustement refusé pour hors-jeu par l'arbitre. Enfin, Sissoko est aussi impliqué sur le but de Loïc Rémy. C'est lui qui dévie subtilement une passe de Benzema (décidément) pour décaler Valbuena, passeur décisif sur la seule réalisation de la partie.

Moussa Sissoko a été convaincant.

© REUTERS

>> LIRE AUSSI : VIDÉO - Le but refusé à Karim Benzema

Valbuena au top, Benzema pas récompensé. Mathieu Valbuena, revenons-y. Exilé en Russie, au Dynamo Moscou, "Petit vélo" n'a rien perdu de ses qualités. Toujours aussi combattif et juste dans ses choix, l'ancien Marseillais a encore été un des meilleurs Français sur le pré. C'est lui qui est passeur décisif sur le but de Loic Rémy. Tout simplement indispensable.

Enfin, terminons avec Karim Benzema. L'attaquant madrilène a buté à deux reprises sur le dernier rempart espagnol David De Gea. Il aurait dû être récompensé à la 49e minute, mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu inexistante. En résumé : un match frustrant pour Karim Benzema. Presque une habitude pour lui avec le maillot des Bleus.