Ranieri, un crack en Ligue 2

  • A
  • A
Ranieri, un crack en Ligue 2
Avant Monaco, Claudi Ranieri a été l'entraîneur notammetn de Valence, de l’AS Rome, de Chelsea ou de la Juventus Turin.@ REUTERS
Partagez sur :

En embauchant Claudio Ranieri, Monaco s’offert les services d’un coach réputé, au palmarès éloquent.

Jamais sans doute entraîneur aussi prestigieux n’aura pris place sur le banc de touche d’une équipe de Ligue 2. En embauchant Claudio Ranieri, recrutement officialisé mercredi, Monaco a d’ores et déjà réussi l’un des gros coups de l’intersaison. L’entraineur italien, passé notamment par Valence l’AS Rome, Chelsea ou la Juventus Turin - excusez du peu - s’est engagé pour deux ans, avec une année supplémentaire en option, selon un communiqué du club.

Dans un premier temps, l’objectif du technicien est clair : faire remonter Monaco en Ligue 1. Pour beaucoup, la présence du richissime club de la Principauté dans l’antichambre de l’élite est une incongruité. Le nouveau propriétaire russe du club, Dmitry Rybolovlev, arrivé en décembre 2011, est de ceux-là. Il compte sur l’expérience de son nouvel entraîneur pour arriver à ses fins. Et ça tombe bien, car le premier fait d’armes de Claudio Ranieri en tant qu’entraîneur a justement été de faire monter Cagliari de la troisième à la première division italienne en l’espace de deux ans.

Spécialiste des coupes

Si cet objectif initial est rempli, il sera alors temps pour l’ASM de voir plus haut. Et là encore, Claudio Ranieri pourra faire profiter le club de sa riche expérience du très haut niveau. L’homme a fréquenté la première division en Italie bien sûr, en Espagne, avec Valence et l’Atletico Madrid, mais aussi en Angleterre, avec Chelsea. C’est d’ailleurs avec ce club qu’il a sans doute tutoyé les sommets de plus près, avec une demi-finale de Ligue des Champions et une deuxième place du championnat, en 2004.

Et s’il n’a jamais été champion, il compte tout de même à son palmarès notamment une Coupe du Roi (Espagne), une Coupe d’Italie ou encore une Supercoupe de l’UEFA. Il faudra donc sans doute compter avec Monaco dès la saison prochaine pour la Coupe de France et la Coupe de la Ligue.