Quand Ribéry et Evra s'embrouillent

  • A
  • A
Quand Ribéry et Evra s'embrouillent
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les deux joueurs ont eu une altercation, mercredi, lors de Bayern-Manchester United.

C'est une scène étonnante, ou inquiétante selon le point de vue, qui a eu lieu à la 70e minute du quart de finale retour de Ligue des champions entre le Bayern Munich et Manchester United, mercredi, à l'Allianz Arena (3-1). Alors que Patrice Evra, défenseur des Red Devils, vient de faire une faute assez grossière sur l'ailier du Bayern Arjen Robben, son coéquipier chez les Bleus, Franck Ribéry, vient au devant de l'arbitre pour réclamer un carton rouge. Evra réplique alors avec des mots, ce qui met visiblement hors de lui Ribéry, qui lui administre un coup d'épaule. Les deux joueurs continuent de s'invectiver et Evra, finalement averti d'un carton jaune, ne se démonte pas, et revient titiller son partenaire en équipe de France en allant se replacer. Ambiance chez les Bleus à quelques semaines de la Coupe du monde.



Car cette passe d'armes interpelle forcément, les deux joueurs évoluant sur le même côté, le gauche, en équipe de France.



Evra et Ribéry, les mutins de Knysna. La scène n'a évidemment pas manqué de susciter les moqueries des internautes, compte tenu de la personnalité des deux joueurs, acteurs majeurs de la grève de l'entraînement de Knysna lors de la Coupe du monde 2010. Evra et Ribéry avaient d'ailleurs été suspendus respectivement pour cinq et trois matches par la commission de discipline de la Fédération française de football. Rappelés depuis par Laurent Blanc puis par son successeur Didier Deschamps, Evra et Ribéry sont redevenus des titulaires indiscutables chez les Bleus, où leur entente hors de la pelouse ne s'est jamais démentie. Mais mercredi, la tension du match a visiblement fait voler en éclat ce respect mutuel.

A l'issue de la rencontre, Ribéry donnait néanmoins déjà dans le "Pat", signe que la tension entre les deux joueurs était sans doute retombée. La qualification a aussi aidé le Munichois, passeur sur l'égalisation du Bayern, alors qu'Evra s'est signalé avec un but exceptionnel, mais vain. Si ces deux-là se titillent mais qu'ils sont aussi décisifs, les Bleus devraient quand même s'y retrouver l'été prochain...

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

VIDÉO - Le missile d'Evra n'a servi à rien