Quand les supporters de Nantes se déguisent en terroristes

  • A
  • A
Quand les supporters de Nantes se déguisent en terroristes
@ Capture d'écran YouTube
Partagez sur :

VIDÉO - Les supporters nantais se sont déguisés en terroristes pour protester contre les mesures prises par la préfecture de la Loire, pour le match à Saint-Étienne ce week-end.

Les supporters du FC Nantes vont faire parler d'eux. La Brigade Loire, le plus groupe de fans des "Canaris", a posté mercredi soir une vidéo intitulée "message des terroristes de la Brigade Loire à la Préfecture de la Loire" pour protester contre les mesures de sécurité prises à leur encontre pour le match à Saint-Étienne, dimanche prochain. Sur les images, on peut voir sept hommes cagoulés, portant des armes en plastique, avec des banderoles et des écharpes à l'effigie de la "BL" en arrière-plan. Un des supporters est assis au milieu d'une table et prononce un discours pour expliquer les raisons de cette drôle de démarche.

Des "conditions délirantes" pour le déplacement à Saint-Etienne. "Nous n'acceptons pas d'être traités comme du bétail", affirme le porte-parole de ce petit groupe, avec une voix grave et le visage cagoulé. Sur la description de la vidéo, la Brigade explique vouloir "communiquer de façon (tristement) ironique sur le contexte qui entoure les supporters en France, et plus particulièrement l'organisation du déplacement des supporters nantais pour le match AS Saint-Etienne - FC Nantes du dimanche 12 avril 2015". Les supporters nantais dénoncent notamment "les conditions délirantes" mises en place à l'occasion de cette rencontre.

La vidéo de la Brigade Loire :

"Comme des détenus transférés en prison". La Brigade Loire rappelle qu'un arrêté préfectoral interdit à tous les supporters nantais de circuler autour du stade et en centre-ville, ou encore un "transfert en navette obligatoire et payant pour toutes les personnes venues en voitures, comme des détenus transférés en prison". "C'est maintenant à la Préfecture de la Loire de répondre. Soit elle nous donne raison en refusant notre démarche, allant pourtant dans le sens de la sécurité, et elle interdit le déplacement. Soit elle nous donne tort en acceptant notre démarche, permettant au déplacement de se dérouler normalement", concluent les supporters.

Les manifestations de supporters se multiplient.Les manifestations de fans de foot contre les mesures de sécurité se sont multipliées ces derniers mois. Les supporters de l'AS Saint-Etienne avaient ainsi décidé de boycotter le déplacement à Paris, pour la demi-finale de coupe de France contre le PSG, mercredi soir. Ces derniers entendaient protester contre la restriction du parcage, l'interdiction de rentrer tambours, mégaphones et drapeaux au sein du Parc des Princes, ou encore l'obligation de fournir leurs noms, prénoms et numéros de carte d'identité.

>> LIRE AUSSI - Les supporters des Verts zappent le Parc des Princes

>> LIRE AUSSI - Des supporters portent plainte après PSG-Glasgow