PSG-OM : Lucas, le détonateur parisien

  • A
  • A
PSG-OM : Lucas, le détonateur parisien
Lucas a ouvert le score face à l'OM grâce à un tacle plein d'à-propos face à Mendy.@ REUTERS
Partagez sur :

DO BRASIL - Face à l'OM, l'attaquant parisien a inscrit le but qui a lancé le PSG.

Il avait expliqué ne pas avoir dormi pendant une semaine après son raid invraisemblable réalisé en mars dernier face à l'OM, conclu par une frappe sauvé sur sa ligne par Rod Fanni (2-0). Huit mois plus tard, le jeune Brésilien du PSG a cette fois fait trembler les filets, dimanche soir, face au leader de la Ligue 1 (2-0). Son geste n'a pas grand-chose à voir avec son talent mais plus avec son investissement. Après un superbe relais garantie "100% ex-Napolitains" sur le côté gauche entre Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi, Lucas est venu gêner Benjamin Mendy qui a maladroitement tenté de dégager le ballon. Lucas, d'un tacle offensif (oui, ça existe), a mis le PSG sur les bons rails (38e)…

Lucas ouvre le score face à l'OM :

"C'était important de l'emporter ce soir (dimanche soir). Ça permet d'emmagasiner de la confiance", a reconnu Lucas au micro d'Europe 1. "Il faut continuer comme ça. La saison est longue. Marseille est très fort. Il va falloir continuer à travailler pour gagner le championnat." Un peu plus tard dans la soirée, l'ancien joueur de Sao Paulo, très pieux, a publié un message sur Instagram dans lequel il évoquait sa joie d'avoir marqué lors d'un "clasico". "Merci Dieu pour cette très belle soirée et un gros merci à tous les supporters !", a-t-il commenté.

 

Un but et une feinte. Souvent raillé pour son manque d'efficacité, Lucas commence à trouver un rythme de croisière intéressant puisqu'il en est déjà à 6 buts inscrits en Ligue 1 en 13 matches, soit un de plus que la saison dernière, en 35 rencontres (et ce, même s'il faut préciser qu'il a inscrit un doublé sur penalty face à Bordeaux, lors de la 11e journée, 3-0).

Mais un match de Lucas ne serait pas un match de Lucas sans quelques prouesses techniques mémorables. Le Brésilien a ainsi réalisé un joli numéro le long de la ligne de touche devant Florian Thauvin (24e) avant de mystifier Romain Alessandrini d'une feinte de frappe en fin de match (85e).

Lucas mystifie Alessandrini :

Les esprits chagrins ne manqueront pas de relever que le Brésilien a encore connu du déchet dans ses initiatives et qu'il n'a pas réussi à aller au bout d'une nouvelle percée à la 57e minute. Mais à tout juste 22 ans, l'international brésilien continue de progresser et s'impose petit à petit comme un élément indispensable de l'attaque parisienne…

>> VOIR AUSSI : En images : le retour de Zlatan