PSG-Nantes, un classique de la Coupe

  • A
  • A
PSG-Nantes, un classique de la Coupe
@ Franck PERRY/AFP
Partagez sur :

VIDÉO - Le PSG affronte Nantes, mercredi soir, en huitièmes de finale de la Coupe de France.

PSG-Nantes : voilà une affiche de Coupe qui claque comme un classique. Les supporters des Canaris l'ont bien compris, eux qui seront 1.500 à remplir le "parcage" réservé aux visiteurs, en pleine semaine, mercredi soir, au Parc des princes, pour ce huitième de finale entre les deux clubs*. A cette occasion, Europe 1 liste son Top 5 des meilleurs moments de cette affiche.

1. PSG-Nantes (3-2), finale 1983, le chef-d’œuvre de Touré. Vainqueur la saison précédente de sa première Coupe de France, le PSG défend son trophée en finale contre le FCN (FCNA à l'époque). Le club de la capitale et son président emblématique, Francis Borelli, l'emportent grâce à un but de Toko à la 83e minute. Mais l'histoire retiendra également le but fabuleux de José Touré, "le Brésilien", qui n'a jamais aussi bien porté son maillot jaune.

Le PSG gagne malgré Touré :

2. PSG-Nantes (3-0), finale 1993, les cartons rouges des Jaunes. Dix ans après la finale de 1983, le PSG et Nantes se disputent à nouveau le trophée. Le PSG de l'ère Canal+ ne fait qu'une bouchée des Canaris, qui seront champions de France deux ans plus tard. L'arbitre de la rencontre, Rémi Harrel, siffle un penalty aux Parisiens et exclut dans la foulée Christian Karembeu (46e). Deux autres Nantais, Zoran Vulic et Jean-Louis Lima, seront exclus et les hommes de "Coco" Suaudeau finiront la rencontre à huit unités seulement.

Karembeu pète un plomb et Nantes finit à 8 :

3. Nantes-PSG (1-2), demi-finale 2006, le bijou de Pauleta. Avant de l'emporter en finale face à l'OM (2-1), le PSG avait décroché son billet pour la finale au stade de la Beaujoire sur un but splendide du meilleur buteur de son histoire, Pedro Miguel Pauleta, lancé par Viskash Dhorasoo. De volée, le Portugais prenait à défaut Mickaël Landreau, qui allait devenir son coéquipier la saison suivante.

Pauleta marque un but d'anthologie :

4. Nantes-PSG (1-1, 3-4 aux tirs au but), demi-finale 2004. Sylvain Armand, Mickaël Landreau et Mario Yepes, tous trois futurs Parisiens, portent à l'époque les couleurs de Nantes. Le Colombien inscrit le but qui envoie les deux équipes en prolongation, où rien ne sera marqué. Malgré les trois arrêts de Landreau, le PSG et Lionel Letizi, auteur de deux parades, se qualifient pour la finale qu'ils remporteront face à Châteauroux (1-0) dans une ambiance délétère après l'annonce du départ de Frédéric Déhu pour l'Olympique de Marseille.

Le PSG et Letizi se qualifient aux tirs au but :



5. PSG-Nantes (5-3), 16e de finale retour 1981 (0-2 à l'aller). A cette époque, la Coupe de France se dispute encore en match aller-retour. Les Canaris l'emportent 2-0 à l'aller mais subissent la furia parisienne au retour. Le PSG mène rapidement 3-0 mais ne s'impose finalement que 5-3. Eliminé, en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur, le PSG n'en a pas moins entamé sa grande histoire avec la Coupe de France.

>> LIRE AUSSI : Red Star-Saint-Etienne : une "belle image" pour Hollande

*Afin de protester contre les tarifs pratiqués par le PSG, les supporters nantais avaient boycotté le déplacement en championnat, le 6 décembre dernier. Ils se rattrapent ce mercredi.