PSG : Ménez suspendu quatre matches

  • A
  • A
PSG : Ménez suspendu quatre matches
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le joueur du PSG a été lourdement suspendu pour insultes à arbitre contre Nice.

Ménez
Le premier titre de champion de France du PSG en 19 ans restera également comme celui des multiples passages par la case "commission de discipline". Il y a deux semaines, le trio Verratti-Sirigu-Beckham avait été sanctionné après leur carton rouge face à Evian Thonon-Gaillard (1-0). La semaine dernière, ce sont les Brésiliens Thiago Silva et Leonardo qui étaient mis au piquet, suspendus l'un pour deux matches et l'autre à titre conservatoire après PSG-Valenciennes après leur contact avec l'arbitre. Et, jeudi soir, c'était au tour de Jérémy Ménez, représenté par un membre du club, d'être mis sur le gril.

"Fils de p..., la p... de ta grand-mère la p..."

Avec toutes ces affaires, on en oublierait presque la raison... Le 21 avril dernier, face à Nice (3-0), l'ancien Romain avait proféré des injures à l'attention de l'arbitre de la rencontre, Tony Chapron. Lui n'avait rien entendu mais les caméras de Canal+ avaient tout capté et en lisant sur les lèvres de Ménez, on pouvait deviner une bordée d'injures, tournant autour du même champ lexical : "fils de p..., la p... de ta grand-mère la p..., fils de p..., ta mère", aurait précisément lancé Ménez selon L'Equipe après avoir reçu un avertissement pour contestation à la 24e minute de jeu. S'appuyant sur le rapport d'arbitre et la commission de visionnage, la Ligue a tranché : quatre matches de suspension.

Suspendu pour le Trophée des champions

La condamnation prend effet à partir du 20 mai prochain et Ménez, buteur du titre à Lyon, pourra donc participer à la fête qui s'annonce face à Brest, samedi soir, au Parc des Princes. En revanche, le n°7 parisien sera suspendu à Lorient lors de la 38e et dernière journée de la saison, ainsi que pour le Trophée des Champions que disputera le PSG le 3 août à Libreville, au Gabon, contre le vainqueur de la Coupe de France (Bordeaux ou Evian-Thonon). Il manquera également les deux premiers matches de la saison prochaine en L1.

Cette sanction vient noircir la saison de Ménez, habitué aux contestations et aux cartons. Après le match de Nice, son entraîneur, Carlo Ancelotti, avait regretté ce nouvel écart verbal. "J'ai dit à Ménez que ce n'était pas possible de prendre un carton en parlant à l'arbitre", avait déclaré le technicien italien. "Il n'a sûrement pas eu un bon comportement. L'arbitre est un juge et il faut lui montrer du respect." Depuis le début de sa carrière, Ménez a régulièrement des problèmes de discipline. La saison dernière, il avait ainsi récolté 12 cartons jaunes en Ligue 1, un chiffre identique à celui de Marco Verratti cette année, c'est dire. L'ancien Sochalien avait promis de changer. Il a en partie tenue parole. En effet, Ménez n'a reçu "que" sept cartons jaunes de toute sa saison. Mais il y en a un qui lui a finalement coûté très cher...