PSG : les sifflets de la discorde

  • A
  • A
PSG : les sifflets de la discorde
@ AFP
Partagez sur :

AMBIANCE - Certains joueurs parisiens ont été sifflés lors de la victoire de vendredi face à Rennes (1-0).

 Paris ne change décidément pas ses habitudes. Le club de la capitale a battu le Stade Rennais vendredi, en ouverture de la 23e journée de Ligue 1 (1-0) grâce à un joli but de l’Argentin Ezequiel Lavezzi. Le seul rayon de soleil dans une morne soirée où les Parisiens ont été incapables de produire du jeu, avec notamment une entente Zlatan Ibrahimovic - Edinson Cavani loin d’être au point sur le front de l’attaque. Résultat, les supporters du Parc des Princes ont sorti leurs plus beaux sifflets.

>> LIRE AUSSI : Le PSG met la pression sur Lyon et Marseille

psg, paris, 640

© AFP

Rabiot prend cher, Cavani aussi. Une fois de plus, le public parisien a prouvé sa versatilité. Certes Paris n’a pas réalisé un grand match, mais la bronca reçu par certains joueurs a été un brin disproportionnée. Premier visé, Adrien Rabiot. Dans le collimateur d’une frange de supporters pour ses atermoiement quant à un éventuel départ cet hiver, l’international Espoirs a essuyé de copieux sifflets à sa sortie, à la 57e minute. Idem pour Edinson Cavani, il est vrai, auteur d’un match quelconque.Une réaction du public qui a été diversement accueillie par le club. "Il paie sa place, il a le droit droit de siffler ou d’applaudir", a d’abord affirmé en conférence de presse un Laurent Blanc plus préoccupé par le fond de jeu moribond de son équipe. "Le public croit qu’on va écraser les matches comme l’an passé, malheureusement ce n’est pas le cas. Il ne faut toutefois pas oublier que l’essentiel, c’est de prendre des points."
 

 Zlatan et le caviar… Du côté des joueurs, les réactions ont été plus incisives. "C'est dommage. On la chance d'avoir aujourd'hui à Paris une grande équipe, d'avoir des résultats et de gagner des titres. Il ne faut pas oublier d'où on vient. C'est important", a ainsi rappelé le milieu de terrain Blaise Matuidi en zone mixte, à l’issue de la rencontre. "Il faut que l'on soit tous contents de voir où est le PSG aujourd'hui. […] Si des personnes ne sont pas satisfaites de ça, je pense que ce n'est pas compréhensible."

La réaction la plus attendue était bien entendu celle de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois n’y est pas allé par quatre chemins pour "recadrer" des supporters un peu trop zélés à son goût. "Je suis dépité. Je ne comprends pas… Des sifflets, comme ça ? A Paris, les gens demandent beaucoup de choses. C’est un peu bizarre […] Peut-être qu'ils avaient l'habitude de manger du caviar avant que nous venions." Les "vrais" supporters du PSG, eux, n’ont pas apprécié le traitement d’un Parc des Princes qui ne ressemble décidément plus à l’antre d’antan, en le rappelant avec un tweet pour le moins évocateur.