PSG : le coup de la panne

  • A
  • A
PSG : le coup de la panne
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCEPTION - Le PSG a fait match nul contre Anderlecht (1-1) et devra patienter pour se qualifier.

PSG - Anderlecht : 1-1
Buts : De Zeeuw 68e pour Anderlecht ; Ibrahimovic 70e pour Paris

L’info. Quinze jours après avoir étrillé Anderlecht (5-0), le PSG n'a pas connu du tout le même match contre les Belges, mardi soir au Parc des Princes. Après une première mi-temps totalement soporifique, les joueurs bruxellois ont refroidi les supporters parisiens en ouvrant le score. Mais moins de deux minutes plus tard, Zlatan Ibrahimovic a égalisé et sauvé les meubles pour les Parisiens. Avec ce match nul (1-1), Paris devra encore patienter pour décrocher son billet pour les huitièmes de finale. Mais pas de panique non plus. Un match nul le 27 novembre au Parc contre les Grecs de l'Olympiakos suffira pour assurer la qualification et la première place.

Anderlecht

 Le 7e but pour Ibrahimovic. Coupable de quelques facilités mardi soir, Paris a semblé tomber, à des moments, dans la suffisance. Mais piqués au vif par le but de De Zeeuw, les Parisiens ont vite réagi. Et comme souvent, c'est Zlatan qui a sonné la révolte. Matuidi récupère le ballon à l'entrée de la surface, le glisse à Ibra qui bute une première fois face sur Kaminski. Mais l'avant-centre suédois a bien suivi pour pousser le ballon au fond des filets. Même quand Paris n'est pas dans un bon jour, Paris peut compter sur son buteur. Avec ce nouveau but, Zlatan Ibrahimovic porte son compteur à sept buts, cette saison en Ligue des champions.

PSG-Anderlecht, le résumé :

Thiago-Motta

© REUTERS

Thiago Motta, le poumon parisien. Meilleur passeur de la compétition (350 passes réussies) avant le début de la rencontre, Thiago Motta est le véritable métronome de cette équipe parisienne. Tous les ballons passent par le milieu de terrain italien. Et même quand il n'a pas le ballon, il fait gestes, appelle, replace la défense. A noter aussi sa très bonne entente avec Blaise Matuidi et Marco Verratti.

Celui qui aurait pu rester chez lui : Lavezzi. Laurent Blanc avait choisi de titulariser l'Argentin Ezequiel Lavezzi, mardi soir. Sur une belle ouverture de Thiago Motta à la 7e minute, "Pocho" a placé une bonne tête. Et puis c'est tout. Des erreurs de placement, des courses dans le vide et peu de poids devant le but. Entré en jeu à 15 minutes de la fin, son compatriote Javier Pastore a semblé plus percutant.

Di-Caprio

© REUTERS

Le people. Depuis le rachat du club parisien par les Qataris, de nombreuses stars viennent souvent assister aux matches du PSG. Mardi soir contre Anderlecht, l'acteur américain Leonardo DiCaprio a été aperçu dans les travées du Parc des Princes.