Chelsea-PSG : le scénario d'un match fou, fou, fou

  • A
  • A
Chelsea-PSG : le scénario d'un match fou, fou, fou
@ IAN KINGTON / AFP
Partagez sur :

EN IMAGES - 120 minutes d'une très haute intensité qui se soldent par un match nul 2-2 et la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Europe1.fr refait le film d'un match fou.

Un sentiment d'injustice, un vent de révolte, une solidarité de tous les instants, puis l'explosion de joie. Au terme d'un match de très haut niveau technique, physique et mental, les joueurs du PSG ont arraché le match nul à l'extérieur face à Chelsea mercredi soir (2-2 après prolongations). Un match nul synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions pour le club de la capitale. Mais que ce fut dur, la preuve en images, avec les photos des moments marquants d'un match rythmé par un suspens haletant.

33e minute : Zlatan foudroyé

Ibra-rouge

© GLYN KIRK / AFP

Peu en vue dans la première demi-heure de la rencontre, l'attaquant parisien s'illustre enfin. Mais pas de la meilleure des manières. Aux abords de la surface des Blues, il tacle pour intercepter un ballon. En retard, il fauche violemment Oscar. L'arbitre n'hésite pas une seconde et exclut le numéro 10 du PSG, qui va devoir jouer le reste du match en infériorité numérique.

58e minute : Cavani maudit

cavani-raté

© IAN KINGTON / AFP


Paris découvre qu'il y a une vie après Zlatan. Réduits à 10, les hommes de Laurent Blanc montrent une maîtrise surprenante. A tel point que sur un amour de remontée de balle de Verratti, Pastore glisse la balle dans la profondeur pour Cavani. En crochetant Thibaut Courtois sorti dans ses pieds, le Matador a le geste juste. Mais sa frappe vient mourir sur le poteau alors que le but était vide ! Paris se croit maudit, mais ne lève pas le pied.

81e minute : Cahill croit enterrer Paris

cahill-1280

© IAN KINGTON / AFP

Sur un corner mal repoussé par la défense parisienne, Diego Costa manque complètement sa volée. Le ballon profite à Cahill qui reprend instinctivement à dix mètres des buts de Sirigu, impuissant. 

87e minute : David Luiz offre un sursis

luiz

© IAN KINGTON / AFP

On croit alors le match plié. C'est sans compter l'impact physique et l'engagement total de David Luiz. Sur un corner de Lavezzi, rentré à la place de Verratti, le brésilien chevelu place une tête puissante sous la barre de Courtois, battu sur ce coup-là. Dos à dos, les deux équipes joueront donc les prolongations.

96e minute : Thiago Silva, un acte I dramatique

hazard-célébration(2)

© IAN KINGTON / AFP

Sûrement émoussés physiquement, les joueurs parisiens rentrent mal dans cette prolongation. Sur un ballon cafouillé dans la surface, Kurt Zouma est sur le point de prendre le ballon de la tête. Thiago Silva lui conteste, mais, battu, il lève le bras et touche la balle de la main. Le pénalty est transformé sans coup férir par Hazard. 

114e minute : Thago Silva, un acte II épique

Thiago-1280

© IAN KINGTON / AFP

Le capitaine parisien sait qu'il est responsable de ce but encaissé. Sur un premier corner, il tente de se racheter en claquant une jolie tête décroisée. Mais Thibaut Courtois se détend de tout son long pour sortir une manchette de très haut niveau. Pas de quoi décourager O Monstro, qui, sur le corner suivant, s'élève plus haut que tout le monde pour loger le ballon dans la lucarne gauche du portier des Blues. Le capitaine parisien peut hurler sa joie auprès des 2.000 supporters qui ont fait le déplacement. Chelsea ne reviendra pas.

Le début de la troisième mi-temps

calin

© IAN KINGTON / AFP

La nuit sera longue pour les joueurs du PSG, et pour leurs supporters. Le coup de sifflet final tue les derniers espoirs de Chelsea, et ouvre le bal des célébrations pour Paris.

supporters

© IAN KINGTON / AFP

>> LIRE AUSSI - Les cinq choses à retenir de l'exploit du PSG contre Chelsea

>> LIRE AUSSI - Ligue des champions, Paris est magique

>> LIRE AUSSI - David Luiz, "on y a toujours cru"

>> LIRE AUSSI - Le carton rouge d'Ibrahimovic contre Chelsea

>> LIRE AUSSI - L'hommage des joueurs aux victimes du crash en Argentine