PSG-Chelsea, le choc en cinq chiffres

  • A
  • A
PSG-Chelsea, le choc en cinq chiffres
@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le PSG va tenter de prendre sa revanche après son élimination la saison passée, en quarts de finale.

En terminant deuxième de son groupe derrière le FC Barcelone, en décembre dernier, le PSG s'est offert un huitième de finale de Ligue des champions en forme de test, face à un géant d'Europe, Chelsea, leader du championnat d'Angleterre. Il s'agit d'un remake puisque les deux clubs s'étaient affrontés l'an dernier en quarts de finale. Et les Blues avaient pris le dessus au bénéfice de son but marqué à l'extérieur, au Parc des Princes (1-3, 2-0). Présentation en cinq chiffres de cette revanche que la France (voire l'Europe) du foot attend.

3. Le chiffre "3" fut sans aucun doute "le" chiffre du quart de finale de l'an dernier. En marquant un troisième but dans le temps additionnel, grâce à un exploit de Javier Pastore, le PSG pensait avoir fait le plus dur. Mais, au retour, sans Zlatan Ibrahimovic, blessé, le PSG avait courbé l'échine dès la demi-heure de jeu (but d'André Schürrle) avant de céder à trois minutes de la fin du temps réglementaire sur une reprise improbable de Demba Ba. Les deux buteurs du 8 avril 2014 ne seront pas là mardi soir. Ce qui ne veut pas dire que Chelsea s'est amoindri...

>> LIRE AUSSI : Pourquoi Chelsea est encore plus fort que l'année dernière

2. En six déplacements en France (deux fois à Marseille, deux fois à Paris, une fois à Monaco, une fois à Bordeaux), Chelsea ne s'est imposé qu'à une seule reprise : c'était au Parc des Princes, le 14 septembre 2004, lors de la phase de poules. Et les Blues y avaient mis la manière puisqu'ils l'avaient emporté 3-0 avec des buts de John Terry (29e) et Didier Drogba (45e+1, 76e). Chose incroyable, les deux buteurs de ce soir-là sont encore dans les rangs de Chelsea, plus d'une décennie plus tard (Drogba a quitté Chelsea entre 2012 et 2014, ndlr). Le gardien tchèque Pert Cech, désormais "second" de Thibaut Courtois, était déjà lui aussi présent sur la pelouse. Du côté parisien, en revanche, Lorik Cana, Sylvain Armand, Danijel Ljuboja ou Fabrice Pancrate ne sont plus là.

17. Qui possède la meilleure attaque de la Ligue des champions avec 17 buts inscrits ? Le Real Madrid ? Le Bayern Munich ? Vous n'y êtes pas. C'est Chelsea, dont l'entraîneur, l'inénarrable José Mourinho, est souvent considéré comme un entraîneur défensif. En six rencontres, le club londonien a inscrit la bagatelle de 17 buts, avec 9 buteurs différents. Sa recrue vedette de l'été dernier, l'international espagnol Diego Costa n'a pas encore marqué. Ne pas réveiller la bête...

>> LIRE AUSSI : Le PSG handicapé contre Chelsea

32. Le PSG reste sur une impressionnante série de 32 matches sans défaite à domicile en Coupe d'Europe. Pour trouver trace d'une défaite parisienne au Parc des Princes sur la scène européenne, il faut remonter à novembre 2006. Le PSG de Guy Lacombe s'était incliné face à l'Hapoel Tel-Aviv (4-2). L'après-match avait été marqué par de violents incidents et avait entraîné le mort d'un supporter parisien, Julien Quemener, tué par un policier.

32. 32, c'est aussi le numéro du maillot de David Luiz. Le Brésilien, seule recrue d'envergure du PSG l'été dernier, portait les couleurs de Chelsea la saison dernière et avait joué un rôle majeur dans la double confrontation. A l'aller, il avait marqué le deuxième but parisien, contre son camp. Au retour, il avait effectué une drôle de passe décisive, du dos, pour Schürrle, sur le premier but londonien. S'il devait marquer mardi soir, le défenseur brésilien, qui a porté le maillot des Blues à 143 reprises entre 2010 et 2014,  a d'ores et déjà indiqué qu'il ne célébrerait pas son but, par respect pour son ancien club. Même si ce n'est pas contre son camp.