PSG-Barça : l'heure de Rabiot

  • A
  • A
PSG-Barça : l'heure de Rabiot
@ Martin BUREAU/AFP
Partagez sur :

RENDEZ-VOUS - Le jeune milieu de terrain du PSG devrait être titulaire, mercredi soir, contre le Barça.

Pour son quart de finale aller de Ligue des champions face au FC Barcelone, le PSG sera privé de David Luiz en défense et de Zlatan Ibrahimovic en attaque. Mais c'est sans doute au milieu du terrain que le club de la capitale est le plus affaibli. En effet, les internationaux italiens Thiago Motta, blessé, et Marco Verratti, suspendu, ne seront pas sur la pelouse du Parc des Princes, mercredi soir. En leur absence, l'entraîneur parisien, Laurent Blanc, n'a pas l'embarras du choix. Il peut faire redescendre Javier Pastore. Mais cela voudrait dire que Lucas, qui revient de blessure, serait suffisamment en jambes pour être titulaire. Peu probable. Non, face au Barça, Blanc devrait aligner un milieu à trois 100% français, avec l'inamovible Blaise Matuidi, l'intermittent Yohan Cabaye et le jeune Adrien Rabiot.

Des trois, c'est évidemment le petit dernier (14 matches de Ligue 1 cette saison, dont 7 seulement comme titulaire) qui offre le moins de garanties face aux monstres qui seront en face, avec l'éternel duo Busquets-Iniesta et la nouvelle pépite du milieu barcelonais, Ivan Rakitic. Dans sa carrière, Adrien Rabiot n'a en effet disputé que neuf matches de Ligue des champions, pour trois titularisations seulement.

Le milieu parisien vu par la Data Room de Canal+ :

Une bonne entrée en jeu à Chelsea. Cette saison, Rabiot n'a joué que deux fois en C1. Le 25 novembre, il était titulaire face à l'Ajax Amsterdam (3-1). Mais c'est sa deuxième apparition qui a été la plus marquante. Entré en jeu en fin de match lors du match retour à Chelsea, Rabiot avait rassuré sur sa capacité à se mettre au niveau quand la situation l'exige. "On a fait le forcing pour qu'il reste au PSG car on croit beaucoup en lui", a souligné Laurent Blanc, mardi, en référence au bras de fer qui a opposé le club et le joueur autour de sa prolongation de contrat, en début de saison. "Et quand on lui a dit que c'était l'avenir du club, ce n'était pas des cracks. Il va s'apercevoir que c'est la réalité. (...) S'il débute demain (mercredi), si c'est le cas, ce n'est que du bonheur pour lui."

Rabiot

© FRANCK FIFE / AFP

Reste à savoir où Adrien Rabiot sera aligné dans le milieu à trois parisien, mercredi soir : devant la défense, où le PSG pourrait bénéficier de sa qualité de relance, ou plus haut, où son impact physique pourrait être un plus. Samedi, face à Bastia, il avait évolué devant la défense et s'était montré à son avantage. Mais Cabaye a un jeu long plus précis. Mardi, Blanc n'a pâs levé le voile. "Il (Rabiot) peut jouer aux trois postes du milieu du terrain : box to box, un profil à la mode en ce moment, il peut jouer aussi en pointe basse devant la défense, mais aussi plus haut", a relevé Blanc. "Et il peut aussi marquer des buts, il a un bon jeu de tête." En Ligue 1, Rabiot en est à trois buts inscrits, dont deux le 21 février dernier, contre Toulouse (3-1). Trois buts, ce n'est finalement qu'un but de moins qu'Ezequiel Lavezzi, qui devrait jouer devant lui, mercredi...

>> LIRE AUSSI - PSG-Barça : un ballon dédicacé remis à Souleymane

>> LIRE AUSSI - Minots ou titis, qui arrive le mieux à exister ?