Pourquoi Ribéry peut encore croire au Ballon d’Or

  • A
  • A
Pourquoi Ribéry peut encore croire au Ballon d’Or
Ribéry (ici avec Alaba) a connu une année 2013 fantastique.@ REUTERS
Partagez sur :

OPTIMISME - Franck Ribéry fait partie des trois finalistes pour le Ballon d’Or. Voici les raisons d’y croire.

Encore un petit peu de patience. Lundi soir (à 18h30), on connaîtra enfin le nom du lauréat du Ballon d'Or. Depuis le 9 décembre et la révélation des trois finalistes, les rumeurs donnent le Portugais Cristiano Ronaldo vainqueur. L’Argentin Lionel Messi et le Français Franck Ribéry ne sembleraient pas en mesure d’inquiéter l’attaquant du Real Madrid et sa saison dantesque. Et pourtant, il reste encore des raisons de croire aux chances de Cht’i Franck.

Ribéry-2

© REUTERS

Le meilleur palmarès en 2013. En 2010, après la victoire de l’Espagne lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, de nombreux footballeurs avaient trouvé dommage de ne pas remettre le Ballon d’Or à Andrés Iniesta. A sa création en 1956, ce trophée a été imaginé pour récompenser un talent au sein d’un collectif. Si Messi a été préféré à son coéquipier du Barça il y a trois ans, il est temps de réparer cette erreur et d’attribuer le Graal à Ribéry. En gardant cette interprétation, le triplé Championnnat-Coupe-Ligue des Champions avec le Bayern Munich est le meilleur argument pour le Français. Oui, Lionel Messi et surtout Cristiano Ronaldo avancent des statistiques hallucinantes, mais ils n’ont pas le même palmarès que le Bavarois.

Ila aussi été décisif avec la France. Toujours excellent avec le Bayern Munich, Ribéry était un peu plus juste avec les Bleus. Depuis sa très belle Coupe du monde en 2006, l’ancien joueur de l’OM a eu de grandes difficultés à confirmer les espoirs placés en lui. Mais en 2013, la donne a changé. En 2013, il est devenu un réel meneur sur le terrain. Battus (2-0) en Ukraine lors du match aller des barrages pour le Mondial au Brésil, les Français se sont rachetés quatre jours plus tard au Stade de France. A l’origine des deux buts de Mamadou Sakho, Ribéry a largement participé à l’exploit tricolore.

Bleus-2

© REUTERS

Un vote pour réparer les erreurs de la Fifa. Après avoir singé Cristiano Ronaldo lors d’une conférence à Oxford, le président de la Fifa, Sepp Blatter, a été obligé de s’excuser. Pour ne pas montrer de préférences trop évidentes pour Lionel Messi, le même Blatter a décidé de prolonger le vote pour la désignation du Ballon d’Or de 15 jours, en novembre dernier – pour prendre en compte les barrages de la zone Europe. Un rétropédalage vraiment hasardeux. Espérons que les sélectionneurs, capitaines et journalistes qui ont pris part au vote ont décidé dans l’urne de réparer les bourdes à répétition de la Fifa.

Pour changer du duo Messi-Ronaldo. Tous ceux qui suivent le football depuis cinq ans, même d’un œil lointain, savent que les deux meilleurs joueurs de la planète sont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Mais cette ultra-domination agace. Le changement, c’est lundi. Le changement, c’est Ribéry !  

sur le même sujet, sujet,

INFOGRAPHIE - Le Ballon d'Or pour les Nuls

ABSENCE - Et si Lionel Messi n'était pas là ?

FUITE - Un indice sur le futur vainqueur ?