Pourquoi Lille ne doit pas se rater

  • A
  • A
Pourquoi Lille ne doit pas se rater
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Losc joue contre Copenhague, mardi (20h45) en barrages.

Le Losc démarre sa saison mardi soir (20h45). Certes, les hommes de Rudi Garcia ont déjà disputé deux rencontres de championnat (2-1 face à Saint-Etienne et 1-1 contre Nancy) mais mardi soir, ils ont rendez-vous avec l'Europe. L'équation est simple : faire ou ne pas faire partie des 32 meilleurs équipes du Vieux Continent.

Bien lancer sa saison. Après deux matches (une victoire et un macth nul), Lille semble déjà en bonne forme en ce début de saison. Pour encore mieux lancer sa saison, le Losc doit se qualifier pour la Ligue des champions. Si une bonne dynamique est attendue dans la meilleure hypothèse, on peut craindre, dans le cas contraire, une vilaine dépression...

Garcia

Pour assumer son statut de favori. "Le statut de favori s’assume sur le terrain", a prévenu Rudi Garcia, lundi soir en conférence de presse. "On verra bien mais on aura déjà une idée après le match aller. On a un seul objectif, c’est de passer". Mais le coach lillois se méfie de cette formation danoise : "contrairement à ce que j’entends et je m’y attendais, ce sera un match difficile. Il ne faut pas oublier qu’on a que deux matchs de compétition dans les jambes alors que Copenhague (leader du championnat danois) en a déjà joué huit". Il faudra donc tenir mardi soir avant de jouer la qualif', la semaine prochaine à domicile.

Un coup de pouce financier. Chaque année, c'est la même rengaine. Le troisième du dernier championnat doit jouer un match capital dès la rentrée. Une rencontre surtout primordiale pour les finances. "La Ligue des champions est une manne financière importante, donc ça facilite la réalisation du budget", explique Frédéric Paquet, le directeur général adjoint du Losc à 20 minuites. "Monter une équipe de cette qualité là nous impose d’être européen tous les ans et si possible en Ligue des champions. On va dire que la participation à la phase de groupes nous assurera une vingtaine de millions d’euros". Une somme qui représente environ 20% du budget lillois (100 millions cette saison). Autant dire qu'un faux pas est interdit.

Lille-2

Pour recevoir dans son nouveau stade. Il est flambant neuf, le Grand stade de Lille. Un magnifique écrin de 50.000 places qui a des fourmis dans les jambes. Et sans vouloir faire offense à Reims, Lorient ou d'autres clubs de Ligue 1, cette enceinte a été créée pour accueillir les grosses écuries européennes comme le Barça, le Real ou le Milan AC. Rater cette opportunité pour sa première année serait vraiment rageant.

Pour soigner l'indice UEFA. Après l'élimination de l'OM en quarts de finale de la C1, en avril dernier contre le Bayern Munich, la France a rétrogradé a la 6e place du classement UEFA. Conséquence directe : le troisième de la Ligue 1 lors de la saison 2012-13 sera contraint de disputer deux tours préliminaires en Ligue des champions au lieu d'un seul actuellement. Dans un classement où toutes les rencontres comptent, les clubs français seraient bien inspirés d'inverser cette tendance.