Payet fait le jeu du PSG

  • A
  • A
Payet fait le jeu du PSG
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le Lillois a survolé la rencontre face à Lyon (3-1). Le PSG a 6 points d'avance.

6. Comme le week-end dernier, où il s'était incliné à Ajaccio (3-1) 48 heures après la victoire du PSG à Toulouse (4-0), l'Olympique lyonnais n'a pas été capable de répondre au club de la capitale, dimanche. Vendredi, les joueurs de Carlo Ancelotti l'avaient emporté 3-1 face à Bastia. Dimanche, l'OL a subi la loi de Lille sur le même score, ce qui fait dire au quotidien L'Equipe dans ses pages intérieures : "le Losc assomme le championnat". A l'issue de cette rencontre, le PSG compte en effet six points d'avance sur son plus proche rival. On peut le dire autrement : "Payet fait le jeu du PSG". Car, dimanche, sur la pelouse de Gerland, c'est l'ancien Stéphanois qui a été le bourreau des Lyonnais.

Lille s'impose 3-1 à Lyon :

10. Il avait inscrit sur coup franc le seul but du 100e derby du Rhône, le 25 septembre 2010 (0-1). Visiblement, Dimitri Payet aime l'air de Gerland. Deux ans et demi plus tard, l'ex-Vert a cette fois délivré deux passes décisives, la première sur un corner distillé sur la tête d'Aurélien Chedjou (28e), la deuxième sur une remise dans la course de Florent Balmont (45e). Déjà auteur de huit passes avant la rencontre, Payet atteint désormais le nombre de 10 passes décisives, ce qui en fait le meilleur passeur français d'Europe. A l'échelon européen, il n'est devancé que par deux hommes, l'Espagnol Andres Iniesta (Barcelone, 13 passes) et le Slovaque Marek Hamsik (Naples, 11 passes).

7. S'il a délivré deux passes décisives et même été à l'origine du penalty obtenu et transformé par Salomon Kalou (51e), Payet n'a pas marqué, dimanche soir. Mais il en a été tout proche, tout d'abord à la 18e minute, où, après avoir effectué un grand pont sur Samuel Umtiti, il manqua totalement sa reprise, puis en fin de match où, après un habile relais avec Salomon Kalou, sa frappe écrasée toucha le poteau (78e). Son compteur reste bloqué à 7 buts, mais son influence sur le rendement lillois ne se dément pas. Sur les 18 derniers buts du Losc, il est impliqué directement à 13 reprises, ce qui fait 72%.

10. Si 10 est le nombre de passes décisives de Payet depuis le début de la saison, c'est aussi le classement du Losc, un classement loin des ambitions du club. Mais le jeu développé dimanche soir à Gerland peut nourrir les espoirs des Nordistes. "Nous nous sommes remis dans le bon sens et c'est une grande satisfaction", a convenu l'entraîneur Rudi Garcia. "Tout m'a plu. Pour gagner ici à Gerland, chez le 2e, il faut que chaque joueur fasse une bonne performance." Le Losc est désormais tourné vers la réception de Rennes, vendredi prochain. En cas de victoire, le champion de France 2011 pourrait revenir à trois longueurs des Bretons et renouer ainsi avec ses ambitions européennes.