OM : une élimination et quelques regrets

  • A
  • A
OM : une élimination et quelques regrets
@ REUTERS
Partagez sur :

FIN - Marseille est éliminé de la Ligue des champions après sa défaite (3-2) à Naples.

Naples - Marseille : 3-2
Buts : A. Ayew 10e et Thauvin 64e pour l'OM; Inler 22e et Higuain 24e et 75e pour Naples

L’info. Après trois défaites en trois matches en Ligue des champions, l’Olympique de Marseille devait d'abord gagner mercredi soir à Naples pour entretenir l'espoir d'une qualification. Malgré l'ouverture du score et une bonne dépense d'énergie, les Phocéens ont encore perdu (3-2), sur la pelouse du Napoli. Une quatrième défaite consécutive synonyme d'élimination de la Ligue des champions. L'OM peut toujours espérer décrocher la 3e place synonyme de 16e de finale de la Ligue Europa mais il faudra un miracle (deux victoires et deux défaites du Borussia Dortmund dans le même temps).

Ayew

Celui qui a bien mérité sa douche : Ayew. Dès la 10e minute, André Ayew a surpris toute la défense du Napoli pour placer une tête décroisée et ouvrir le score. Pas bien grand (1,76 m) mais toujours bien positionné, le Marseillais a donné espoir aux Marseillais. Le joueur ghanéen a ensuite beaucoup tenté et beaucoup couru. Il aurait même pu marquer un deuxième but sur une belle frappe du gauche contrée (79e).

Le geste technique. Naples n’aura pas mis longtemps à se réveiller. Douze minutes après l’ouverture du score des Marseillais, Inler a répliqué. Sur un corner, Albiol, totalement oublié au second poteau, place une tête très puissante bien repoussée par Steve Mandanda. Mais l’action se poursuit, les joueurs d’Elie Baup sont trop attentistes. Inler, lui, récupère le cuir à 20 mètres, et enchaîne contrôle de la poitrine et reprise du gauche magnifique.

Naples-OM : le résumé de la rencontre :

Le moment où tout a basculé. Deux minutes à peine après l'égalisation, le Napoli enfonce le clou. Sur un centre venu de la droite, Pandev tente une remise pour Gonzalo Higuain. Intercalé entre les deux attaquants, Souleymane Diawara ne peut que freiner le ballon. Derrière, l'ancien attaquant du Real Madrid se retrouve seul face à Mandanda et ne laisse aucune chance au portier tricolore.



Thauvin

La pensée du jour. "J'avais parlé de l'engagement à mettre dans ce type de matches, malheureusement, il n'y a pas le point au bout, mais les joueurs ont montré qu'ils n'étaient pas loin de cette équipe", a réagi Elie Baup après la rencontre. Et de poursuivre : "on a marqué deux buts, ce n'est pas rien de les mettre ici". Excepté la leçon reçue sur la pelouse du Borussia Dortmund (3-0), les Phocéens n'ont jamais été ridicules en Ligue des champions. Mercredi soir, ils ont bien remué le Napoli. Thauvin (photo) a même redonné espoir aux Marseillais en égalisant à l'heure de jeu. Mais comme lors des trois premières rencontres, l'OM a cédé sur un petit rien. Un petit rien qui montre encore le fossé entre Marseille et ces grands d'Europe.

sur le même sujet

RÉACTION - Baup : "on a montré de l'engagement"

RÉACTION - Cheyrou : "des matches perdus sur des détails"

LA SOIRÉE LDC  - Tous les résultats de mercredi soir