OM-PSG : Marseille peste contre l’arbitrage

  • A
  • A
OM-PSG : Marseille peste contre l’arbitrage
@ AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Partagez sur :

Les Phocéens n’ont pas digéré l’arbitrage lors de leur défaite dans le classique contre le PSG (2-3), dimanche soir au Vélodrome.

L’OM et l’arbitrage, suite. Dimanche soir, les Phocéens ont perdu le "classique" de Ligue 1, face au PSG (2-3), après une fin de match extrêmement tendue. André Ayew, le milieu de terrain marseillais, a même été expulsé après le coup de sifflet final par l’arbitre de la rencontre, Ruddy Buquet. La raison du courroux du Ghanéen ? Une faute non sifflée pour l’OM, après une main du défenseur parisien Marquinhos, à la 56e minute.

La main de la discorde. Juste avant l’heure de jeu, une frappe de Gignac, l’attaquant phocéen, a rebondi sur le genou de Marquinhos avant d’heurter la main du Brésilien. Sur les images, le doute n’est pas possible : il y avait bel et bien penalty. Mais Ruddy Buquet, l’arbitre de la rencontre, en a décidé autrement, au grand dam des Marseillais.

Ayew expulsé. A u coup de sifflet final, André Ayew, remplacé à vingt minutes de la fin, a laissé éclater sa colère. Le milieu de terrain s’est précipité vers l’arbitre de la rencontre pour protester avec véhémence. Conséquence : le Ghanéen a récolté un deuxième carton jaune, pour contestation, et a été expulsé.

"Une main flagrante." "Mon carton rouge ? Je viens dire à l'arbitre qu'on en a marre, qu'on pas le droit de dire quoi que ce soit. Et après, il a dit aux dirigeants que je n'avais rien dit de mal et que je me suis approché trop près de lui. Il y avait une main flagrante sur un tir de Gignac. Mais on va continuer, ce n'est pas fini, on ne va rien lâcher. Il reste sept matches et on ne sait pas ce qui peut arriver", a expliqué André Ayew après la partie.

L’OM tweete sa colère. Mais l’ "affaire" du penalty litigieux ne s’est pas arrêtée là. Une heure après le coup de sifflet final, l’OM a tweeté sa frustration. "Il y avait penalty : la preuve par l’image", a posté le club phocéen, avec une photo de la main de Marquinhos à l’appui. Sur le site internet de l’OM, on peut même voir la vidéo de cette action litigieuse, avec la mention "une erreur de plus contre l’OM".

Le précédent lyonnais. Contre Lyon, au mois de mars, les Marseillais s’étaient déjà plaints de l’arbitrage, après un but refusé à Lucas Ocampos, alors que la balle avait bel et bien franchi la ligne de but lyonnaise. Marcelo Bielsa, l’entraîneur de l’OM, a cependant refusé d’incriminer les faits de jeu après la défaite contre le PSG. "Il n'y a aucune excuse à présenter. La clé du match c'est qu'on n'a jamais été à l'aise, on n'a jamais pu imposer notre jeu, ni neutraliser la quantité de passes de notre rival", a conclu l’Argentin.

>> LIRE AUSSI - Paris dompte l'OM et reprend la tête

>> LIRE AUSSI - OM-PSG : le tifo marseillais éclaire le Vélodrome

>> LIRE AUSSI - OM-PSG : une victoire au goût amer pour Paris