Non, les Bleus ne seront pas tête de série

  • A
  • A
Non, les Bleus ne seront pas tête de série
@ REUTERS
Partagez sur :

TÊTE DE SÉRIE - Les Français ratent la tête de série aux barrages d'un cheveu. Explications.

L’Info. La France ne sera pas tête de série pour les barrages pour la Coupe du monde 2014 (les 15 et 19 novembre prochain). Les Bleus ont rempli leur part du contrat en gagnant leurs deux derniers matches (face à l’Australie et face à la Finlande) mais ils ne seront pas parmi les quatre équipes protégées. Et ce pour seulement un petit point au classement FIFA. 

Franck-Ribery-face-a-la-Finlande-930x620_scalewidth_300

La Suède dépassée… mais pas l’Ukraine. Grâce à ses deux derniers succès, la France affichera 870 points dans le classement Fifa publié jeudi. Après son revers (5-3) mardi soir face à l’Allemagne lors du dernier match de qualification pour le Mondial, la Suède disposera, elle, de 850 points. A l’heure actuelle (avant la publication du classement FIFA jeudi), la France est 25e, derrière la Suède 22e. Les joueurs de Didier Deschamps repasseront donc devant les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic. Ils se retrouveront en revanche… à un petit point de l’Ukraine. Après avoir battu la Pologne (1-0) puis Saint-Marin (8-0) mardi soir, les Ukrainiens récupèrent à l’arraché la dernière place synonyme de tête de série. "C'est plutôt rageant", a expliqué Didier Deschamps après la rencontre.  

Les quatre têtes de série : le Portugal, la Grèce, la Croatie et l’Ukraine

Et les quatre autres barragistes : la France, la Suède, la Roumanie et l’Islande


La demande de la France rejetée. Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a saisi la FIFA pour dénoncer le caractère inéquitable du choix des têtes de série. Placée dans le seul groupe de cinq équipes pendant les qualifications, la France a disputé deux rencontres en moins par rapport aux sept autres barragistes. Mais cette requête a été rejetée officiellement par la FIFA, mercredi matin. "La FIFA tient à confirmer que le règlement des phases préliminaires à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, ne peut être changé en cours de compétition", explique l'instance internationale contactée par le journal L'Equipe.