Neymar ouvre son compteur

  • A
  • A
Neymar ouvre son compteur
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'attaquant brésilien a marqué son premier but avec le Barça en Supercoupe d'Espagne.

Neymar avec Tata Martino (930x620)

© REUTERS

Sept minutes. C'est le temps qu'il a fallu à Neymar pour mettre le FC Barcelone sur la voie de son premier titre de la saison, la Supercoupe d'Espagne, lors du match aller face à l'Atletico Madrid, mercredi soir, à Vicente-Calderon. Remplaçant au coup d'envoi, la pépite brésilienne, qui a vu sa préparation écourtée en raison de sa participation à la Coupe des confédérations et à divers petits pépins de santé, a été la réception d'un centre au deuxième poteau de son compatriote Dani Alves et a inscrit, de la tête, le but de l'égalisation des Catalans, son premier en compétition officielle. Plutôt emprunté tout au long de cette soirée (et même nuit, puisque le coup d'envoi du match a été donné à 23h), le Barça s'en est donc sorti avec un résultat nul (1-1) qui le place en bonne position avant le match retour, mercredi prochain, au Camp Nou.

Neymar égalise de la tête pour le Barça :

"Je marque peu de la tête mais souvent des buts importants", a expliqué le Brésilien après la rencontre dans des propos repris sur le site du quotidien Sport. "Je suis heureux parce que je suis entré et que j'ai pu aider mes coéquipiers avec un but. L'important, c'est d'aider l'équipe." Neymar, qui avait déjà joué une demi-heure, dimanche dernier, lors de la démonstration face à Levante (7-0), lors de la première journée de Liga, a dynamisé un jeu catalan un brin stéréotypé, incapable de répondre à la furia de l'Atletico, qui avait ouvert le score très tôt par l'ancien Blaugrana David Villa. "Neymarazo !" titre Sport, tandis que son concurrent El Mundo Deportivo souligne déjà : "Neymar fait déjà la différence", avec "un but qui peut valoir la Supercoupe".

Neymar à la Une de la presse (930x620)

© Montage Sport / El Mundo Deportivo

Messi pris par le maillot (930x620)

© MAXPPP

Sept minutes. C'est le temps que Neymar et Lionel Messi avaient passé sur la pelouse dimanche dernier. Mercredi soir, les deux stars du Barça, que tout le monde se languit de voir évoluer ensemble, ne se sont pas croisées sur la pelouse. Et pour cause, Messi a quitté le terrain prématurément pour la deuxième fois de rang. Victime d'une contusion à une cuisse, le quadruple Ballon d'Or argentin a été sorti à la pause par son compatriote "Tata" Martino, désireux de ne prendre aucun risque avec "Leo". Sans déroger à son discours plein d'humilité (et peut-être de diplomatie) qu'il tient depuis son arrivée, Neymar a regretté la sortie prématurée de Messi : "c'est triste de ne pas avoir pu jouer avec Messi, c'est le meilleur du monde et tout le monde veut jouer avec lui." Quelque chose nous dit que peu de gens ne veulent pas jouer avec Neymar...