Nasri toujours blacklisté

  • A
  • A
Nasri toujours blacklisté
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Deschamps a dévoilé sa liste pour les matches contre le Japon et l'Espagne.

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps reste droit dans ses bottes. Il n'a pas retenu Samir Nasri dans sa liste pour affronter le Japon (en amical à Paris le 12 octobre) et l'Espagne (le 16 octobre à Madrid en qualifications du Mondial 2014). Le joueur de Manchester City avait été suspendu trois matches pour son comportement à l'Euro 2012 (insultes à la presse). Il avait pourtant purgé sa suspension et était de nouveau à la disposition des Bleus. Mais Deschamps a fait de "l'exemplarité" l'un de ses credo. Lassana Diarra et Moussa Sissoko font en revanche leur retour dans le groupe.

Nasri-2

Nasri toujours banni. Jérémy Ménez a eu le droit à une deuxième chance. Samir Nasri, lui, devra encore attendre. Et Deschamps de réaffirmer sa position, jeudi en conférence de presse : "j'ai estimé après réflexion que ce n'était pas le moment pour qu'il retrouve l'équipe de France. J'ai préféré laisser passer un peu de temps. Mais je le suis et c'est toujours un joueur sélectionnable". Si Nasri a été suspendu trois matches pour avoir insulté un journaliste à la fin de l'Euro, Deschamps a décidé de prolonger sa sanction.

Diarra et Sissoko de retour. Le malheur des uns... Avec les blessures d'Abou "fragile" Diaby et de Rio Mavuba, Didier Deschamps a fait appel à Lassana Diarra et Moussa Sissoko. "Lass" n'avait plus joué avec les Bleus depuis le 11 août 2010. Preuve que son exil à Anzhi Makhachkala (Russie) n'a pas été mauvais que ça. En ce qui concerne le Toulousain "Mouss" Sissoko, lui n'avait plus joué depuis le... 11 août 2010. A eux de saisir leur chance face aux champions d'Europe en titre.

Diarra-Sissoko

Lloris n'est pas un problème. Est-ce qu'il existe un quelconque souci avec le gardien des Bleus ? "Je ne vais pas me poser de problème là où il n'y en a pas. La valeur d'Hugo est là, quoiqu'il arrive". Réponse claire et nette de Didier Deschamps. Depuis son arrivée à Tottenham, le portier tricolore n'a joué qu'un match. Son coach, André Villas-Boas, a pour l'instant maintenu sa confiance au vétéran américain Brad Friedel. Au moins, il pourra se faire un peu la main avec les Bleus.

Espâgne

Et maintenant la revanche. Après deux succès plutôt convaincants (1-0 en Finlande et 3-1 contre la Biélorussie), les Bleus s'attaquent au gros morceau du Groupe I. Juste le temps d'une petite mise en bouche contre le Japon et les Bleus croiseront la route de l'Espagne, double championne d'Europe et championne du monde en titre. Une belle occas' de se jauger mais aussi de prendre une revanche sur le quart de finale perdu (2-0) lors du dernier Euro.

La liste complète des Bleus :

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Marseille), Mickaël Landreau (Lille)

Défenseurs : Christophe Jallet (PSG), Mamadou Sakho (PSG), Mapou Yanga-Mbiwa (Montpellier), Gaël Clichy (Manchester City), Patrice Evra (Manchester United), Laurent Koscielny (Arsenal), Adil Rami (Valence), Mathieu Debuchy (Lille)

Milieux : Etienne Capoue (Toulouse), Maxime Gonalons (Lyon), Blaise Matuidi (PSG), Yohan Cabaye (Newcastle), Lassana Diarra (Anzhi Makhachkala), Moussa Sissoko (Toulouse)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Olivier Giroud (Arsenal), Bafétimbi Gomis (Lyon), Mathieu Valbuena (Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich), Jérémy Ménez (PSG)