Mutu, un bad boy à Ajaccio

  • A
  • A
Mutu, un bad boy à Ajaccio
Souvent brillant, parfois ingérable, le néo-ajaccien Adrian Mutu est une grande figure du football européen.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La nouvelle recrue de l’ACA, est célèbre tant pour ses exploits sportifs que pour ses frasques.

Incontestablement, c’est un des gros coups du mercato d’été. Adrian Mutu, star du football roumain et européen, va s’engager dans les jours à venir avec l’AC Ajaccio. Il l’a confirmé lui-même mercredi sur Twitter. Mais le joueur de 33 ans est aussi brillant sur un terrain qu’imprévisible en dehors. Son goût par la fête et les substances non autorisées lui ont valu force déconvenues au cours d’une carrière qui aurait pu, qui aurait dû, être plus étincelante.

Adrian Mutu, c’est d’abord un joueur techniquement impressionnant, tant créateur que finisseur. Le Roumain a évolué dans plusieurs grands clubs européens, comme l’Inter Milan, Chelsea, la Juventus ou encore la Fiorentina. C’est dans ce club italien qu’il restera le plus longtemps, inscrivant 70 bus en 143 rencontres. Il a également été sélectionné à 72 reprises sous le maillot roumain, pour 34 buts inscrits.

Les plus beaux gestes d’Adrian Mutu :

Mais Adrian Mutu, c’est aussi une personnalité complexe, parfois ingérable. Sa première frasque remonte à 2004. Alors joueur de Chelsea, il est contrôlé positif à la cocaïne. "La seule raison pour laquelle j’ai pris ce que j’ai pris était que je voulais améliorer mes performances sexuelles. Ça peut paraître drôle, mais c’est vrai", s’était-il défendu. Non seulement le joueur est suspendu sept mois, mais il écopera quatre ans plus tard d’une amende record de 17 millions d’euros à verser au club anglais pour non-respect de son contrat.

Et en janvier 2010, Adrian Mutu est à nouveau contrôlé positif, à la sibutramine cette fois. Raison invoquée par le fautif : la volonté de perdre du poids. Il écopera de neuf mois de suspension et sera contraint de quitter la Fiorentina, club dans lequel il avait pourtant clamé son désir de terminer sa carrière.

Exclu deux fois de la sélection roumaine

En octobre 2009, avant une préparation contre la Serbie, il est exclu du groupe roumain pour avoir été surpris en boîte de nuit. Il est finalement rappelé en mars 2011, mais le nouveau sélectionneur, Victor Purica, est encore obligé de le sanctionner pour une soirée trop arrosée. Il est cette fois exclu à vie de sa sélection. Une sanction finalement provisoire, puisque sa suspension n’aura duré que trois matches.

Alex Dupont, l’entraîneur de l’AC Ajaccio, doit donc s’attendre à une gestion humaine délicate avec sa nouvelle pépite. Mais si la mayonnaise prend, Adrian Mutu pourrait éclabousser la Ligue 1 de son indéniable talent. L’homme est sûr de lui, au point d’avoir lancé un défi au néo-Parisien Zlatan Ibrahimovic. "On va avoir un duel à distance. Je tiens le pari pour savoir lequel des deux marquera le plus de buts", a-t-il lancé sur RMC.

*Adrian Mutu annonce son arrivée à Ajaccio sur Twitter :