MU-Real : Nani méritait-il le rouge ?

  • A
  • A
MU-Real : Nani méritait-il le rouge ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'exclusion du Portugais a coûté cher à Manchester face au Real.

En moins d'un quart d'heure, mardi soir, face au Real Madrid (1-2), Manchester United est passé d'une qualification presque sans histoire pour les quarts de finale de la Ligue des champions à une élimination dans la polémique. Celle-ci concerne la décision de l'arbitre turc de la rencontre, Cuneyt Cakir, d'exclure Nani à la 56e minute de jeu. Le Portugais, préféré à Wayne Rooney au coup d'envoi, tenta de récupérer un ballon aérien sans voir l'arrivée d'Alvaro Arbeloa, qu'il heurta avec son pied droit au niveau du flanc gauche. Manchester, qui menait 1-0 après l'ouverture du score contre son camp de Sergio Ramos (48e), perdit le fil de la rencontre et encaissa deux buts coup sur coup, par Luka Modric, d'un maître tir enveloppé (67e), puis par Ronaldo, à l'issue d'une magnifique action collective (69e).

Nani est exclu pour sa faute sur Arbeloa :

The Sun sur Nani (1130x620)

© The Sun

"ShatteRED", titre le quotidien anglais The Sun pour traduire l'état d'esprit de Manchester United à l'issue de la rencontre : "brisé". Le capitaine des Red Devils, Rio Ferdinand, a salué Cuneyt Cakir en l'applaudissant et en lui serrant la main avec ironie. Le manager du club, Sir Alex Ferguson, a zappé la conférence de presse, laissant son adjoint, Mike Phelan, s'exprimer. "La décision a été incroyable. A onze contre Madrid, c'est très difficile, à dix encore plus", a-t-il reconnu. "Les joueurs et l'entraîneur cherchent une explication. Nous sommes très déçus. Nous n'avons pas compris ce qui s'est passé."

La frustration est d'autant plus grande pour les Red Devils qu'ils n'avaient pas été mis en danger jusque-là par un Real Madrid guère fringant. "La frustration est énorme, car nous pensons que notre tactique était la bonne. Nous avons eu des occasions, nous avons marqué un but et nous avions la situation en main."

Mourinho : "il aurait peut-être pu donner un jaune"

Toujours très disert dès qu'il s'agit de commenter les décisions arbitrales, le coach du Real, José Mourinho, n'a pas éludé la question et a réussi le tour de force de lier la situation au... Barça. "L'exclusion (de Nani, ndlr) a eu la même influence que pour nous celle de Pepe il y a deux ans (contre le Barça, en demi-finale aller, 0-2, ndlr). Il y a eu un contact assez fort entre Arbeloa et Nani. L'arbitre a décidé de donner un rouge. Il aurait peut-être pu donner un jaune", a-t-il convenu.

Pepe est exclu face au Barça en avril 2011 :

Tandis qu'une grande majorité de suiveurs ont trouvé l'exclusion de Nani très sévère, une voix discordante s'est élevée, mardi soir. Celle de Roy Keane, ancien capitaine de Manchester. Lui estime que le carton rouge s'imposait. "Je pense que l'arbitre a pris la bonne décision", a-t-il considéré sur la chaîne ITV, dans des propos repris par The Independent. "Tout le monde est énervé à cause de ça, ce n'est pas de chance mais c'est un jeu dangereux. Que ce soit intentionnel ou non n'est pas la question. C'est un jeu dangereux et donc un carton rouge. Vous devez faire attention aux autres joueurs sur la pelouse. Nani pense-t-il avoir 25 mètres pour lui tout seul ?" Ces déclarations ont suscité une polémique en Angleterre, étant donné le passé de Keane, qui a disputé 480 matches et passé 12 ans chez les Red Devils. Certains, comme le compte satirique BBC Sporf, n'ont pas manqué de souligner que lui faisait peu cas de ses adversaires...



D'autres ont relevé que Keane était en froid avec son ancien entraîneur Sir Alex Ferguson et que c'était sa façon à lui d'exprimer son amertume. Plus intéressant, certains commentateurs, comme Graham Poll du Daily Mail, relèvent également que Manchester a eu de la chance de ne pas avoir un deuxième joueur exclu en la personne de Rafael. En effet, quelques minutes après l'exclusion de Nani, le défenseur latéral brésilien a commis une main dans la surface de réparation sur une tête à deux mètres de la ligne de Gonzalo Higuain...

Rafael commet une main dans la surface :

Si Manchester a peut-être des raisons de se plaindre de l'exclusion de Nani, sévère sans être scandaleuse (l'arbitre n'a pas le ralenti pour se rendre compte que le Portugais ne quitte pas le ballon des yeux), la presse anglaise ne se prive pas de souligner le côté mauvais perdant des Red Devils et de leur coach. Le Daily Mail insiste ainsi : "c'est vraiment pas de chance pour Ferguson mais il y a un fait : l'exclusion de votre fantasque ailier ne signifie pas que vous devez concéder deux buts dans les douze minutes qui suivent". Ce n'est effectivement pas seulement M. Cakir qui a précipité la chute de Manchester mais aussi José Mourinho. En faisant entrer Lika Modric, buteur et à l'origine du but vainqueur, l'entraîneur du Real Madrid a lui aussi changé la physionomie de la rencontre et qualifié son équipe pour les quarts de finale.