Mourinho va-t-il tourner la page Real ?

  • A
  • A
Mourinho va-t-il tourner la page Real ?
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Après l'élimination des Merengue, José Mourinho va certainement quitter le Real.

José Mourinho aime toujours autant faire le show. Mardi soir, malgré la victoire (2-0) face au Borussia Dortmund, le Real Madrid a été éliminé en demi-finale de Ligue des champions. Juste après la rencontre, le "Special One" a pris les commandes d'une conférence de presse où son avenir a quasiment éclipsé l'échec des Merengue.

"J'aime être là où les gens m'aiment"

Mourinho-2
Après cette élimination mardi soir, Mourinho a fait preuve de lucidité. "Je ne suis pas satisfait de m'arrêter en demi-finale pour la troisième fois de rang. Je ne suis pas satisfait parce que ce n'est pas ma culture de me contenter de quasi", a-t-il déclaré. Bottant souvent en touche les questions sur son avenir, José Mourinho a cette fois livré ce qui ressemble à son "testament" madrilène. "Ça valait la peine d'être ici. Être un seul jour dans ce club en vaut la peine". Et d'ajouter : "j'aime être là où les gens m'aiment. En Angleterre, c'est le cas. Ici en Espagne, c'est un peu différent parce que certaines personnes me détestent".



Après trois saisons passées à la Maison-Blanche, son bilan n'est pas à la hauteur des attentes des socios. Certes, il a réussi à décrocher un titre de champion d'Espagne la saison passée et une Coupe du Roi en 2011 mais le "Special One" n'a pas réussi en Ligue des champions (trois échecs de rang en demi-finales), sa compétition favorite et le grand objectif des dirigeants du Real.

Revue-de-presse-Mourinho

Sans pour autant livrer sa décision, Mourinho a parlé du Real avec une certaine nostalgie, mardi soir. Comme s'il avait déjà tourné la page. "C'est difficile de prendre une décision car j'aime le club. Nous verrons en fin de saison", a confié le technicien portugais, légèrement dépité. 

L’Angleterre l'attend avec impatience

Mourinho-Ronaldo
Après cette élimination face au Borussia Dortmund, la presse catalane (Sport) et italienne (La Gazetta Dello Sport) ont interprété la défaite de mardi soir comme celle d'une fin de cycle. Si l'ennemi catalan s'est autorisé quelques sarcasmes, la presse anglaise, elle, attend avec grande impatience le retour du "Mou". "Mourinho est prêt pour reprendre son histoire d'amour avec Chelsea", a titré le Times, dans son édition de mercredi.

Et s'il manquait encore quelques signes d'une future rupture, le désamour naissant de Cristiano Ronaldo pour son coach en dit long. Interrogé sur l'avenir de Mourinho, CR7 a balayé la question d'un revers de main, mardi soir : "je ne me préoccupe pas de savoir si Mourinho continuera ou non, je me préoccupe du Real et de moi-même".