Montpellier sacré au bout du suspense
Les Héraultais ont décroché leur premier titre de champion de France sur la pelouse d'Auxerre. © MAXPPP

EN UN CLIC - Après un succès (2-1) à Auxerre, les Héraultais sont champions de France.

Le premier sacre. Ce fut très, très long ! Paris a rempli son contrat en battant Lorient (2-1). Les Parisiens ont longtemps attendu dans les coulisses du stade du Moustoir pour voir les derniers instants du match entre Auxerre et Montpellier. Et pour cause, après de nombreux jets de fumigènes lancés par les supporters auxerrois, l'arbitre a été obligé d'interrompre la rencontre à plusieurs reprises. Mais les hommes de René Girard le voulaient trop ce titre. Une dernière frappe d'Utaka a libéré toute une ville. Louis Nicollin est longtemps resté sur la pelouse pour remercier ses supporters. Lui aussi le mérite. Après près de 40 à la tête du club, il a enfin gagné un titre.

>>> A LIRE : Revivez la 38e et dernière journée

Montpellier sacré au bout du suspense

La pensée du jour. "Je pense que c'est mérité. Ça été un gros combat jusqu'à la fin. Vu le nombre de points, ça veut dire que les trois équipes de tête (Montpellier, PSG et Lille, ndlr) ont fait un championnat extraordinaire". Une déclaration signée René Girard après le premier titre de champion de France de Montpellier. A titre de comparaison, Lille a été sacré la saison passée avec 76 points. Cette année, Montpellier termine avec... 82 points.

Utaka signe un doublé contre Auxerre :


La bonne tenue. L'arbitre de la rencontre entre Auxerre et Montpellier, Said Enjimi, a eu les nerfs très solides. L'homme en noir a dû interrompre à trois reprises le match à cause de jets de fumigènes sur la pelouse. Il a su garder son calme, faire rentrer les joueurs aux vestiaires et reprendre la partie. Une belle prestation qui vaut bien un petit message d'un ancien arbitre français.

Il faut saluer le sang froid de said Enjimmi dans un contexte pour le moins complique
May 20 via Twitter for BlackBerry®FavoriteRetweetReply


Montpellier sacré au bout du suspense

Celui qui a bien mérité sa douche : Hazard. Pour son dernier match en Ligue 1, la "pépite" belge a bien fait les choses. Un triplé, un brassard de capitaine et une victoire (4-1) du Losc contre Nancy. A la fin de la rencontre, le meneur de jeu lillois a pris un micro pour remercier le public nordiste. Eden Hazard devrait prendre la direction de l'Angleterre la saison prochaine. Chelsea ou Manchester City ? sa décision devrait être connue dans les prochains jours.

Le tifo. Pour cette dernière journée, ils étaient très nombreux à avoir fait le déplacement à Auxerre pour voir le sacre de leur équipe. Au coup d'envoi, les fans de la paillade ont déployé une immense banderole "Saison historique". Avec le titre au bout, ce message a pris un écho encore plus important.

Montpellier sacré au bout du suspense

La boulette sauce tandoori. Les Lyonnais ne pouvaient même pas espérer finir à la troisième place avant le coup d'envoi. Il n'y avait donc pas beaucoup d'enjeu à Gerland, dimanche soir. Et pourtant, les Niçois ont parfaitement joué le jeu en s'imposant (4-3) chez les anciens champions de France. Mention passable pour le gardien de l'équipe de France, Hugo Lloris, victime d'une sacrée boulette, sur le troisième but des Aiglons.

Lloris rate totalement sa sortie (à partir de 1'13) :


Montpellier sacré au bout du suspense

Les losers. Ils sont deux à avoir tout perdu, dimanche soir. Battus à Valenciennes (3-1), les joueurs de Caen quittent l'élite. Tout comme Dijon qui a vécu une soirée cauchemardesque. Avec deux exclusions, trois changements et un blessé, les Dijonnais ont terminé la rencontre à... 8 contre 11. Etrillés (5-0) par Rennes, eux aussi joueront en Ligue 2 l'année prochaine.

Tous les résultats de la 38e :

Auxerre - Montpellier : 1-2
Lorient - PSG : 1-2
Lille - Nancy : 4-1
Lyon - Nice : 3-4
Saint-Etienne - Bordeaux : 2-3
Rennes - Dijon : 5-0
Toulouse - Ajaccio : 0-2
Evian - Brest : 0-1
Sochaux - Marseille : 1-0
Valenciennes - Caen : 3-1

>>> Retrouvez ici le classement final du championnat