Mondial : le Qatar fait sauter la banque

  • A
  • A
Mondial : le Qatar fait sauter la banque
@ Reuters
Partagez sur :

LE CHIFFRE - L’organisateur de la Coupe du monde de football en 2022 a prévu d’investir 156 milliards d'euros sur dix ans.

L’INFO. Le Qatar a choisi de voir les choses en grand. En très grand. Ce petit pays du Golfe et organisateur de la Coupe du monde de football en 2022 a prévu un budget pharaonique : 200 milliards de dollars (soit 156 milliards d'euros) vont être investis durant les dix prochaines années dans des infrastructures, selon un rapport publié par le cabinet de conseil Deloitte. A titre de comparaison, le Brésil, déjà mieux équipé et organisateur du prochain Mondial, a prévu de dépenser un peu plus de 11 milliards d’euros… Quant à France 98, l’enveloppe était d’environ 1,56 milliard d’euros ! 

> A lire : PORTRAIT : Qui est le nouvel émir du Qatar ?

Qatar 930

© Reuters

110 milliards pour les transports. Le Qatar va devoir construire des équipements sportifs : une dizaine de stades climatisés. Quelque 140 milliards de dollars (110 milliards d’euros) devraient être consacrés aux infrastructures de transport (métros, aéroports et routes) dans les cinq années à venir, détaille l'étude, qui précise, à l'attention des sociétés étrangères, que seulement 13% des marchés ont été passés. Le groupe français Bouygues va construire un complexe immobilier d’un milliard d’euros. Vinci a lui remporté un contrat de 1,5 milliard d’euros pour construire un tronçon de métro.

15 milliards dans les hôtels. Une vingtaine de milliards de dollars (15 milliards d’euros) seront investis dans des structures hôtelières alors que le Qatar se targue d'une augmentation de sa fréquentation touristique de 15% par an pour approcher les 3,7 millions en 2022. Environ 400.000 touristes sont attendus au Qatar rien que pendant la Coupe du monde 2022. Reste à savoir si elle se tiendra aux dates traditionnelles en juin-juillet ou en hiver ce qui pourrait changer la donne.

Le rapport à lire (en anglais) :

   Me Fas Qatar-construction-market 052013(1) by Europe1fr

40 milliards par an à dépenser par an. Le Qatar investit partout et dans tous les secteurs : le club de football du Paris-Saint-Germain, des terres agricoles en Australie, les magasins Harrod’s à Londres, des entreprises du CAC 40… Car chaque année, ce pays, grand comme l’île de France, a près de 40 milliards par à dépenser, soit la totalité de l’excédent commercial. Les 156 milliards d'euros de cette Coupe du monde représentent donc environ quatre années d’investissements.

> A lire : ENQUETE : Le Qatar a 40 milliards à dépenser par an

qatar 930.310

© Reuters

Aspire, la plus vaste salle de sport au monde. Cette politique d'investissement avait déjà été entamé il y a plusieurs années. Le Qatar a notamment construit Aspire, une grande académie de formation que le monde entier envie. Elle accueille 200 garçons dont trois quarts de footballeurs mais également des athlètes qui viennent effectuer un cursus sport-études. C'est devenu aussi le "cocon de luxe" en été pour les grandes écuries du football européen : PSG, Bayern ou bien encore Manchester. Le pays espère ainsi avoir dans le futur des joueurs capables de hisser le niveau de l'équipe nationale pour l'instant encore faible.