Mini-Bleus, maxi déception

  • A
  • A
Mini-Bleus, maxi déception
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Les min-Bleus ont été battus en finale de l'Euro des moins de 19 ans par la Serbie (1-0).

Trois semaines après le sacre des moins de 20 ans lors de la Coupe du monde, en Turquie, leurs homologues chez les moins de 19 ans n'ont pas réussi à faire aussi bien, s'inclinant en finale de leur épreuve continentale, l'Euro, face à la Serbie (1-0). Dans le stade champêtre de Marijampole, en Lituanie, les mini-Bleus ont été incapables d'enflammer une rencontre partie sur de toutes petites bases en première période.

Bien empruntés jusque-là, les Serbes ont débloqué le tableau d'affichage, comme la rencontre, peu avant l'heure de jeu, sur un geste plein de classe dans la surface d'Aleksandar Mitrovic. Après avoir profité de la bévue de Jordan Ikoko, l'attaquant serbe a effacé son vis-à-vis et adressé un centre en retrait plein de sang froid pour Andrija Lukovic, qui a ajusté le gardien tricolore, Quentin Beunardeau.

Lukovic inscrit le seul but de la partie :



Ce but a eu le mérite de sortir les mini-Bleus de leur torpeur. Sur une contre-attaque, Adrien Hunou s'est retrouvé seul face au portier serbe mais a peut-être précipité son geste. Plus agressive, l'équipe de France n'a pourtant pas réussi à se montrer dangereuse, à l'image de son attaquant de pointe, Yassine Benzia, qui a manqué le dernier coup franc.

"Pour espérer gagner une finale, il faut la jouer"

"A mes joueurs, je leur ai dit : "pour espérer gagner une finale, il faut la jouer". Si on avait été plus généreux, plus batailleurs en début de match, ça aurait pu être différent", s'est désolé Francis Smerecki, le coach des mini-Bleus. "Je me suis dit au début : "on a des jambes de plomb". Mais une fois qu'on a encaissé ce but, on a joué avec une envie qui n'était pas manifeste avant, mais avec trop d'imprécisions."

Sacré en 2010 dans la même catégorie d'âge, Smerecki manque la passe de deux, alors que, pour la Serbie, il s'agit du premier titre chez les moins de 19 ans. Après le bel été des jeunes (les U19 ont tout de même éliminé l'Espagne, double tenante du titre, en demi-finales), les "grands", les A de Didier Deschamps, vont tenter de prendre brillamment la relève face à la Belgique, le 14 août prochain, en amical, et surtout le 6 septembre, en Géorgie, pour un match capital dans la course à la qualification pour la Coupe du monde 2014, au Brésil.