Messi, encore et toujours lui

  • A
  • A
Messi, encore et toujours lui
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'Argentin a signé un doublé face au Spartak Moscou, mercredi (3-2).

Le FC Barcelone, demi-finaliste de la dernière édition et vainqueur en 2011, s'est fait peur pour son entrée dans la Ligue des champions, mercredi, face au Spartak Moscou (3-2). Menés 2-1 à vingt minutes de la fin, les Blaugrana n'ont dû leur salut qu'à l'inévitable Lionel Messi, auteur d'un doublé aux 71e et 80e minutes. Sur son premier but, l'Argentin a profité d'une offrande du jeune Cristian Tello, 21 ans, qui avait déjà ouvert le score à la fin premier quart d'heure.

Messi égalise pour le Barça :

Moins de dix minutes plus tard, Messi a inscrit le but du doublé, de la tête, comme il l'avait fait en finale, en 2009, face à Manchester United (2-0). Le passeur s'appelle cette fois Alexis Sanchez. C'est la quatorzième fois (!) que Messi marque au moins un doublé en Ligue des champions. C'est également (et déjà) son quatrième doublé de la saison, après ceux réalisés en Liga, face à la Real Sociedad (5-1), à Osasuna (2-1) et à Getafe (4-1). Au total, le n°10 du Barça en est déjà à dix buts inscrits en sept rencontres toutes compétitions confondues.

Messi offre la victoire au Barça :

Une de Sport du 20.09 (930x1240)

© Sport

Jeudi matin, la presse catalane a salué le nouvel exploit du lutin argentin. "Champion Messi", titre le quotidien Sport, tandis que le Mundo Deportivo lui associe Tello, buteur et passeur en barrant sa Une d'un "Zares" ("Tsars"). Comme à son habitude, "Leo" n'a pas insisté sur sa réussie personnelle à l'issue de la rencontre.

"Mes buts (deux mercredi soir) ne sont pas importants. Ce qui importe, c'est que l'équipe conserve cette dynamique", a souligné le joueur argentin, qui a refusé d'évoquer les distinctions de fin d'année. Mais, avec ce nouveau doublé, il fait, à n'en pas douter, un pas supplémentaire vers un quatrième Ballon d'Or Fifa France Football d'affilée.