Messi a-t-il piégé le fisc espagnol ?

  • A
  • A
Messi a-t-il piégé le fisc espagnol ?
Lionel Messi aurait falsifié ses déclarations d'impôts de 2006 à 2009.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'attaquant du FC Barcelone n'aurait pas déclaré 10 millions d'euros entre 2006 et 2009.

L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi et son père Jorge Horacio sont accusés de fraude fiscale pour un montant supérieur à quatre millions d'euros. Selon le journal espagnol El Periodico, c'est le pôle financier du parquet de Catalogne qui serait en charge de l'affaire.

De l'argent placé dans des paradis fiscaux ?

Messi-avec-Vilanova-930x620_scalewidth_460
L'Argentin, quadruple Ballon d'or, et son père auraient falsifié des déclarations d'impôts chaque année de 2006 à 2009, a précisé un porte-parole du pôle financier de Barcelone. Lionel Messi, 25 ans, est le dixième sportif le mieux rémunéré au monde avec un peu plus de 35 millions d'euros de revenus par an, dont la moitié provenant de partenariats avec des sponsors tels qu'Adidas, PepsiCo ou Procter and Gamble. 

Selon le journal espagnol El Periodico, l'attaquant du Barça aurait "omis" de déclarer une partie de ses revenus publicitaires. Lionel Messi aurait "simulé la cession de ses droits d'image à des sociétés fictives basées dans des paradis fiscaux (notamment au Belize et en Uruguay)". Selon le journal As, c'est le père qui serait "clairement à l'initiative" de ce fameux stratagème.

Messi dément sur Facebook

 "Nous venons d'apprendre par la presse la procédure engagée par les autorités fiscales espagnoles. Ces informations nous surprennent parce que nous n'avons jamais commis de fraude", a immédiatement démenti le joueur argentin sur sa page Facebook. Et de poursuivre : "nous avons toujours rempli nos obligations fiscales, suivant les recommandations de nos conseillers fiscaux qui vont se charger d'éclaircir la situation".

Facebook-Messi

Le journal As rappelle que ce type d'infraction est passible d'une peine de prison allant de 2 à 6 ans et d'une amende allant du double au sextuple du montant qui aurait été dissimulé.