Marseille-Saint-Etienne, choc au rabais ?

  • A
  • A
Marseille-Saint-Etienne, choc au rabais ?
@ Montage MAXPPP
Partagez sur :

LA POLEMIQUE - L'affiche de mardi soir arrive deux jours après le PSG-Monaco...

Le calendrier de la Ligue 1 est taquin. Deux jours après nous avoir proposé PSG-Monaco, le choc des nouveaux riches, il nous offre mardi soir celui des deux plus beaux palmarès du football français, l'Olympique de Marseille et l'AS Saint-Etienne. Cette affiche, classique parmi les classiques du championnat, souffre-t-elle aujourd'hui de la comparaison avec PSG-Monaco ? Europe 1 ouvre le débat.

"OUI : un match pour la troisième place"

Par Nicolas ROUYER

Hamouma avec Saint-Etienne (930x620)

© MAXPPP

"Même si son vainqueur pourrait s'emparer provisoirement de la première place du classement de Ligue 1, le Marseille-Saint-Etienne de mardi soir est avant tout un choc pour la 3e place. Les deux clubs, qui ont opté pour un recrutement Ligue 1 (Payet, Thauvin, Khalifa côté OM; Erding, Mollo, Tabanou, Corgnet côté ASSE), n'évoluent clairement plus dans les mêmes sphères que le PSG et Monaco, aux ambitions (et aux moyens) énormes. Sur la durée, l'écart devrait même se creuser entre les deux adversaires de dimanche et ceux de mardi. Après un début de saison tonitruant, Marseillais comme Stéphanois commencent d'ailleurs à marquer le pas : l'OM reste sur quatre matches sans victoire toutes compétitions confondues tandis que les Verts ont perdu à domicile contre Toulouse, vendredi dernier (2-1). Mais il y a un argument plus fort encore : sur la scène européenne, les deux équipes ont apporté la preuve qu'elles évoluaient un ton en-dessous. Les joueurs de Christopher Galtier (ici Romain Hamouma, photo) ont dévissé contre les Suédois d'Esbjerg en barrages de la Ligue Europa (3-4, 0-1) tandis que, pour leur entrée en Ligue des champions, ceux d'Elie Baup ont subi la loi d'Arsenal à domicile (2-1). L'adversaire de Marseille et de Saint-Etienne cette saison, et les supporters les plus réalistes le comprendront aisément, ce n'est pas le PSG ni même Monaco mais bien plutôt Lyon ou Rennes."

"NON : deux équipes bâties pour la Ligue 1"

Par Rémi BOSTSARRON

Thauvin avec l'OM (930x620)

© MAXPPP

"Marseille et Saint-Etienne n’évoluent pas dans le même monde que Paris et Monaco, c'est entendu, et c’est bien ce qui leur rend service : ils peuvent prendre le temps de se roder à l’abri d’une pression médiatique que se partagent les deux nouveaux géants, dont le moindre faux pas est guetté et commenté. Cet avantage est d’autant plus important que le rodage en question sera de courte durée, car les effectifs des deux outsiders ont peu évolué cet été. Et, en attendant la parfaite intégration des nouveaux venus, comme Thauvin à l’OM (photo) ou Erding chez les Verts, ils n’ont pas perdu beaucoup de points en route. Cela compte bien plus que leurs sorties en Coupe d’Europe : ces équipes sont taillées pour la Ligue 1, et elles répondent présent. On pourra objecter qu’elles n’ont pas encore croisé le chemin des deux favoris, mais cela a peu d’importance : les points en jeu lors de ces confrontations ne pèseront pas lourd face à ceux qu’elles sont en mesure de prendre contre les seize autres équipes du championnat. C’est en multipliant les succès, mêmes étriqués, dans ces joutes moins reluisantes, parfois négligées par les stars, que Marseille s’est offert le luxe de tenir tête au PSG la saison dernière. Les hommes d’Elie Baup, comme ceux de Christophe Galtier, sont en mesure de réaliser un même parcours cette année et de se dresser sur la voie royale qui semble s’ouvrir aux Parisiens et Monégasques."