Mais qui est donc Gareth Bale ?

  • A
  • A
Mais qui est donc Gareth Bale ?
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - A 24 ans, le joueur gallois coûte aujourd'hui presque aussi cher que Cristiano Ronaldo.

Mais qui est Gareth Bale ? Bien connu des amateurs de football, Gareth Bale, transféré de Tottenham au Real Madrid pour une somme légèrement inférieure à 100 millions d'euros, reste méconnu du grand public. Europe1.fr livre les clés pour mieux comprendre le phénomène gallois.

Bale face à l'Inter (930x620)

© REUTERS

Inter. C'est face à l'Inter Milan, en octobre 2010, que "le joueur qui valait presque 100 millions d'euros" s'est révélé à l'Europe du football. Et ce, dans des circonstances assez étonnantes. Alors que les Nerazzurri menaient 4-0 à la mi-temps face à Tottenham, en phase de groupes de la Ligue des champions, Bale avait inscrit un triplé improbable, en alignant les courses échevelées et les frappes croisées petit filet opposé. Au match retour, c'est cette fois dans le rôle du passeur qu'il s'était illustré avec deux passes décisives lumineuses lors de la victoire de son équipe (3-1). Cette année-là, Tottenham avait terminé en tête de sa poule avant d'atteindre les quarts de finale. Les Spurs avaient été éliminés par... le Real Madrid. Le début de l'histoire d'amour ?

Bale inscrit un triplé (à partir de 4'13") :

Lyon. S'il a dû se contenter d'un barrage de Ligue des champions (perdu) depuis la saison 2010-11, Bale n'en a pas moins continué de régaler l'Europe, mais en Ligue Europa. La saison dernière, en seizièmes de finale, il avait inscrit un doublé sur coup franc contre l'Olympique lyonnais. Outre ses deux buts contre Lyon, Bale a multiplié les buts début 2013, contre le rival londonien d'Arsenal (2-1) ou encore contre... l'Inter, en Ligue Europa. En janvier et février, il a également inscrit les deux buts du mois en Premier League, dont un slalom incroyable sur la pelouse de Norwich City. Malgré une blessure contractée contre Bâle en Ligue Europa, Bale acheva la saison par quelques derniers coups d'éclat, dont le but de la victoire contre Sunderland (1-0). Cette dernière merveille fait presque office de cadeau d'adieu alors qu'à l'époque, les premières rumeurs d'un départ commençaient à émerger à White Hart Lane...

Bale marque un but incroyable contre Norwich City :

Bale à Tottenham (930x620)

© REUTERS

Latéral. Avant de devenir l'ailier virevoltant qu'il est aujourd'hui, Bale a évolué sur le flanc gauche de la défense, à Southampton d'abord, puis à Tottenham, où il a mis du temps à s'imposer. En octobre 2009, la presse anglaise avait même évoqué un transfert à Brimingham pour 3 millions de livres (3,5 millions d'euros) pour le "flop" Bale... C'est son entraîneur aux Spurs entre 2008 et 2012, Harry Redknapp, qui l'a placé plus haut sur le terrain courant 2011. Le changement, "payant", s'est traduit dans les chiffres. Lors de ses trois premières saisons en Premier League, Bale avait inscrit 5 buts (en 47 matches, soit une moyenne de 0,10). Lors des trois dernières, il en a marqué 38 (en 99 apparitions, soit 0,38 par match). Au niveau de son numéro de maillot aussi, Bale a changé. En début de saison dernière, il avait troqué son n°3 pour le n°11, laissé libre par le départ du Néerlandais Rafael van der Vaart. Le 11, c'est également le numéro qu'il devrait porter avec le Real.

Bale avec Giggis (930x620)

© REUTERS

Galles. Le pays de Galles est davantage connu pour ses rugbymen que pour ses footballeurs. Pourtant, quelques-uns ont réussi à s'imposer sur la scène internationale. Il y a eu l'attaquant Ian Rush, vainqueur de la Coupe des clubs champions avec Liverpool en 1981 et 1984. Il y a bien sûr Ryan Giggs (ici avec Bale), qui a entamé sa 24e saison (!) avec Manchester United. Et puis, il y a la nouvelle vague, dont font partie le milieu de terrain d'Arsenal Aaron Ramsey et, bien évidemment, Gareth Bale. L'autonomie footballistique du pays de Galles devrait les empêcher, eux aussi, de disputer la moindre Coupe du monde. Après six matches dans les éliminatoires de l'édition 2014, au Brésil, Bale et ses coéquipiers sont encore loin du compte, à 13 points de la Belgique, leader du groupe A. Buteur à cinq reprises la saison dernière avec Galles, Bale compte 11 buts en 41 sélections. Il s'était fait notamment remarquer en octobre 2012 en inscrivant un doublé contre l'Ecosse, dont un dernier but vainqueur splendide.

Bale offre la victoire à Galles :

Bale avec Southampton (930x1240)

© REUTERS

Précoce. Aujourd'hui âgé de 24 ans (il les a fêtés le 16 juillet dernier), Bale a été un talent très précoce. Le natif de Cardiff a disputé son premier match chez les professionnels à l'âge de 16 ans et neuf mois avec son club formateur de Southampton (photo), en Championship, l'équivalent de la Ligue 2 en Angleterre. Seulement devancé par l'attaquant d'Arsenal Theo Walcott à ce niveau de précocité, Bale a en revanche été le plus jeune joueur à porter le maillot de la sélection galloise, à l'âge de 16 ans et 11 mois. Le 7 octobre 2006, il est également devenu le plus jeune buteur en sélection, lors de la lourde défaite de Galles contre la Slovaquie (5-1). Bale fut également élu meilleur jeune joueur de Premier League la saison dernière ainsi que... meilleur joueur. Il est le premier à réaliser ce doublé après un certain Cristiano Ronaldo, qu'il va retrouver au Real Madrid, pour former le duo le plus cher du monde.