M'Vila et Mavinga suspendus par Rennes

  • A
  • A
M'Vila et Mavinga suspendus par Rennes
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Ils sont écartés par leur club pour leur virée en boite de nuit avec les Espoirs.

Selon une information recueillie par Europe 1 et confirmée dans un communiqué, les deux joueurs de Rennes Yann M'Vila et Chris Mavinga sont suspendus par leur club après leur virée en boite nuit, samedi dernier. Les deux footballeurs de l'équipe de France Espoirs sont sortis sans autorisation dans une discothèque parisienne, à moins de 48 heures d'un match décisif pour l'Euro 2013. Un match qu'ils ont perdu (5-3) contre la Norvège.

"C’est une question de morale"

"À la veille d’un match contre le champion de France en titre, et malgré un effectif restreint par des joueurs blessés ou suspendus, la décision de sortir Chris Mavinga et Yann M’Vila du groupe professionnel est délicate mais indispensable", a déclaré le club dans un communiqué. "Le Stade Rennais ne peut plus tolérer les comportements irresponsables de certains joueurs. C’est un acte fort partagé par tous les dirigeants du club au delà des conséquences sportives. C’est une question de morale".

Espoirs

Conséquence directe, M'Vila et Mavinga vont s'entraîner désormais avec le groupe Espoirs du club. Si leur club a décidé de les suspendre, ils risquent également des sanctions en équipe de France. Jeudi soir, la Fédération française de football (FFF) a annoncé que la commission de discipline allait se pencher sur l'affaire.

Une année très compliquée pour M'Vila

M'Vila-3
Après un Euro très délicat, une première audition devant la FFF pour avoir refusé de serrer la main de Laurent Blanc lors du quart de finale contre l'Espagne, une garde à vue pour avoir frappé un jeune homme et maintenant cette affaire, Yann M'Vila enchaîne les écarts cette saison.

Très critiqués pour cette dernière virée par les entraîneurs et dirigeants français, les Espoirs ont également été épinglé par Guy Roux, vendredi matin sur Europe 1. "C'est une honte totale", a lâché l'ancien entraîneur de l'AJA. "C'est des salauds".

>>> A LIRE : Des Espoirs dans la tourmente