M'Vila et les "fêtards" au placard

  • A
  • A
M'Vila et les "fêtards" au placard
Yann M'Vila ne reverra plus l'équipe de France avant juillet 2014.@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Le Rennais a été suspendu jusqu'en 2014 par la FFF pour sa virée nocturne. 

C'est une soirée qui coûte cher. Pour leur virée en boite de nuit en plein rassemblement de l'équipe de France Espoirs dans la nuit du 13 au 14 octobre entre deux matches de barrages pour l'Euro 2013, les cinq "fêtards" ont écopé de sanctions exemplaires. Près de deux ans pour Yann M'Vila et un peu plus d'un an pour les quatre autres (Chris Mavinga, Wissam Ben Yedder, Antoine Griezmann et Mbaye Niang).

M'Vila ne jouera pas le Mondial 2014

MVila-2
Les sanctions étaient attendues mais personne ne pensait que la Fédération française de football (FFF) irait aussi loin. Yann M'Vila ne reverra plus le maillot bleu avant le mois de juillet 2014. Il ne jouera donc pas le Mondial au Brésil en 2014. Pour les autres, Chris Mavinga (Rennes), Wissam Ben Yedder (Toulouse), Antoine Griezmann (Real Sociedad) et Mbaye Niang (Milan AC), ils ne pourront être rappelés en sélections nationales avant le 31 décembre 2013. Les joueurs, qui ne se sont pas exprimés à leur arrivée ni à leur départ du siège de la Fédération dans le XVe arrondissement de Paris jeudi matin, peuvent encore faire appel.

>>> A ÉCOUTER : Guy Roux : les Espoirs, "des salauds"

Dans cette affaire, c'est le Rennais Yann M'Vila qui est le plus sanctionné. Le milieu aux 22 sélections en A, pilier de l'ère Laurent Blanc, avait déjà été rappelé à l'ordre par cette même commission de discipline en juillet dernier après avoir omis de serrer la main du sélectionneur lors de sa sortie du quart de finale Espagne-France (2-0) de l'Euro 2012.

MVila

A écouter Didier Deschamps, jeudi après-midi en conférence de presse pour l'annonce de sa liste pour Italie-France le 14 novembre prochain, les "fêtards" n'avaient pas grand-chose à espérer. "Déçu, je ne sais pas si le mot est suffisant, pas que pour M'Vila, pour les cinq", a lancé "DD". "Même si l'erreur est possible, ce n'est pas compatible avec les exigences quand on porte le maillot de l'équipe de France".

Ben Yedder, direction l'Algérie ?

Cette sanction pourrait peut-être donner des idées au jeune Toulousain, Wissam Ben Yedder. Ce Franco-Tunisien de 22 ans n'a encore jamais porté le maillot des A. Il peut donc encore choisir la sélection tunisienne. Sami Trabelsi, le coach tunisien, lui a déjà fait plusieurs appels du pied. Avec cette très lourde sanction, le jeune prodige (deuxième meilleur buteur de Ligue 1, juste derrière Zlatan Ibrahimovic) pourrait peut-être oublier le maillot bleu...