Lyon : la sortie misogyne de Lacombe

  • A
  • A
Lyon : la sortie misogyne de Lacombe
@ MAXPPP
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le conseiller du président Aulas s'en est pris à une auditrice de RMC, lundi.

Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, s'enorgueillit régulièrement des résultats de sa section féminine, championne d'Europe en titre. Il n'y a pas de doute : "JMA" aime le football féminin. En revanche, pour son conseiller, c'est moins sûr. Bernard Lacombe s'est en effet fendu d'une sortie fracassante sur les femmes et le football, lundi soir, sur l'antenne de RMC.

Visiblement agacé par les déclarations d'une auditrice sur Karim Benzema ("C'est une grosse blague", a-t-elle lancé), Lacombe a pris la défense de l'ancien joueur de l'OL en clôturant le débat d'une manière fracassante : "je ne discute pas avec les femmes de football. Je le dis parce que c’est mon caractère. C’est comme ça. Qu’elles s’occupent de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux."

Des déclarations moquées sur Twitter

Cette sortie misogyne a fait réagir sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter où plusieurs journalistes travaillant dans le sport, comme Nathalie Iannetta, n'ont pas manqué d'égratigner le bras droit d'Aulas. "Je sais pas laquelle choisir. Une idée Bernard ?" a ainsi twitté l'animatrice des soirées Ligue des champions sur Canal+, en postant une photo de deux casseroles sur le feu.



Ce n'est pas la première fois que Lacombe se lâche au micro. L'an dernier, l'ancien international avait dû s'excuser après avoir comparé les joueurs de l'OL à des fonctionnaires ("Les exigences, chez nous, sont importantes, mais, par moments, j’ai l’impression de voir une équipe de fonctionnaires", avait-il déclaré). "Si la formulation de ma pensée a été maladroite, je prie celui qui a pu s'en trouver blessé de m'en excuser", avait-il alors réagi devant la réaction outrée des syndicats. Pas impossible que son président, amateur de foot féminin, ne lui conseille de se répéter dans les heures qui viennent...