Lorient : le cauchemar de Lecomte

  • A
  • A
Lorient : le cauchemar de Lecomte
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le gardien de Lorient a vécu une soirée compliquée, mercredi, face à Evian-TG.

Les joueurs de l'Evian Thonon-Gaillard qui ont qualifié leur club pour la première finale de Coupe de France de son histoire aux dépens de Lorient (4-0) se souviendront longtemps de cette soirée du 8 mai 2013. Dans le camp d'en face, un autre joueur ne risque pas de l'oublier non plus. Il s'agit du gardien, Benjamin Lecomte. Le jeune portier des Merlus, 22 ans, a en effet encaissé quatre buts, une rareté dans une demi-finale. Plutôt à l'aise lorsqu'il avait eu à remplacer en Ligue 1 Fabien Audard, de 13 ans son aîné, Lecomte est cette fois totalement passé au travers. Laissé à l'abandon par sa défense sur le premier but, il a manqué sa sortie sur le deuxième avant de relâcher le cuir sur un centre anodin sur le troisième. Un cauchemar.

Lecomte encaisse trois buts en 23 minutes :

L'entraîneur de Lorient, Christian Gourcuff, a gentiment tu le match de son gardien pour souligner les insuffisances de son équipe. "Il n'y a pas eu de match, simplement", a convenu le technicien breton. "Il y a eu dix minutes. Sur le premier but, il y a eu une passivité incroyable. Dans une demi-finale de coupe, cela laisse interrogateur. Dans notre jeu, nous avons été assez mièvres, sans mettre de vitesse. Hormis la première occasion, nos opportunités se comptent sur les doigts d'une main. Pour le reste, cela a été du pousse-ballon. A 3-0, après la mi-temps, c'était difficile de se remettre dans le coup." Pour Lecomte aussi, ça va être difficile de s'en remettre. Sous contrat avec Lorient jusqu'en 2018, le jeune portier est amené à remplacer Audard dans les buts.