Lloris, le nouveau "boss" des Bleus

  • A
  • A
Lloris, le nouveau "boss" des Bleus
@ MAXPPP
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Blanc a décidé de confier le brassard de capitaine au Lyonnais Hugo Lloris.

Le suspense, savamment entretenu par le sélectionneur, sur l'identité du capitaine des Bleus, a pris fin mardi. C'est le gardien de but de l'Olympique lyonnais, Hugo Lloris, 25 ans et 30 sélections, qui portera le brassard de capitaine, mercredi soir, lors du match amical en Allemagne. "J'estime que Hugo présente plus de garanties dans ce rôle", a expliqué Laurent Blanc en conférence de presse. "Il portera le brassard mais n'oublions pas qu'il n'y a pas que lui d'important dans le groupe. Il a l'air de maîtriser et d'avoir une certaine lucidité importante pour ce rôle. C'est un vrai choix, pas un choix par défaut."

L'un des six capitaines de l'ère Blanc

Ce choix, Blanc l'avait déjà fait lors des cinq derniers matches des Bleus, mais également lors du déplacement en Angleterre, le 17 novembre 2010. Mais cela demeure une demi-surprise, et pas seulement en raison de la nature plutôt réservée du portier de l'OL.

Blanc avait indiqué jeudi dernier que trois joueurs "auraient des responsabilités supplémentaires" au sein du groupe. Outre Lloris, il avait cité le Barcelonais Eric Abidal et le Milanais Philippe Mexès. L'ancien Auxerrois, expansif, faisait figure de favori pour ce rôle de capitaine. Mais il a peut-être payé son mauvais geste du week-end dernier. Lors du choc face à la Juventus Turin, Mexès avait asséné un coup de poing à Mario Borriello, ce qui lui a valu trois matches de suspension.

Lloris, qui est l'un des six joueurs de l'ère Blanc à avoir porté le brassard (avec Abidal, Mexès, Alou Diarra, Samir Nasri et Florent Malouda), devrait logiquement voir sa mission prolongée lors de l'Euro, en juin prochain. "On peut le penser, oui", a simplement déclaré Blanc, qui, lors de sa prise de fonctions, avait pourtant indiqué qu'il préférait confier le capitanat à un joueur de champ...