Lisandro calme les Dogues

  • A
  • A
Lisandro calme les Dogues
@ REUTERS
Partagez sur :

EN UN CLIC - Le Losc a longtemps mené avant d'être rejoint sur un exploit de l'Argentin (1-1).

La cacahuète* : Lyon n'avait pas montré grand-chose jusqu'à cette 80e minute, dimanche soir, à Lille, en clôture de la 6e journée de Ligue 1. C'est le moment qu'a choisi l'Argentin Lisandro Lopez pour s'emparer du cuir sur le côté gauche, faire un petit pont sur Rio Mavuba et adresser une frappe tendue, à ras de terre, des 30 mètres. 1-1. Le gardien du Losc, Mickaël Landreau, qui avait réussi à sortir le tir vicieux d'Alexandre Lacazette quelques minutes plus tôt, a été contraint de s'incliner sur ce missile à rebond qui a jailli à plus de 90 km/h. Avec ce but, "Licha" confirme également que Lille est sa cible favorite : c'est la 7e fois qu'il marque contre les Dogues en 5 matches.

Roux buteur face à Lyon (930x465)

© REUTERS

L'action Playstation : C'est celle qui énerve l'adversaire, avec un ballon qui finit là où il n'aurait jamais dû arriver. Ça commence par un hors jeu (de Mathieu Debuchy sur le côté droit), ça se poursuit par un centre à l'aveugle de l'international tricolore, ça continue par une frappe manquée (de Ryan Mendes) et ça s'achève dans les pieds de Nolan Roux, qui ne s'est pas fait prier pour marquer. L'ancien Brestois n'avait plus fait trembler les filets depuis la 34e journée la saison dernière.

La pensée du jour : "On avait les jambes lourdes." Voilà une réflexion qui a été à la mode tout le week-end chez les entraîneurs des équipes engagées sur la scène européenne. Lyon avait dû s'employer pour résister au Sparta Prague, jeudi, en Ligue Europa (2-1) et cela a visiblement pesé sur les organismes, selon le technicien rhodanien, Rémi Garde. "On avait un jour de moins de récupération (par rapport à Lille, battu par le BATE Borisov, mercredi). Et on a réussi à revenir au score sur une action de "Licha". Archi-dominé pendant une heure de jeu, l'OL a eu le mérite de résister avant de revenir au score.

Dimitri Payet face à Lyon (930x620)

© MAXPPP

Le geste technique : Titularisé sur le côté gauche dans un 4-3-3 lillois très offensif, Dimitri Payet s'est montré particulièrement en verve, dimanche soir, et a gratifié le très bruyant public du Grand Stade Lille Métropole de plusieurs gestes magnifiques. On retiendra surtout sa talonnade du gauche sortie par Rémy Vercoutre (impeccable) sur un centre de l'extérieur du droit de Roux, peu avant l'heure de jeu. Splendide, même si inefficace.

Guy Stephan (930x620)

© Capture d'écran Canal+

Le people : Ce n'est pas un "people" connu du très grand public. Mais, pour tous les joueurs français de Ligue 1, il est une personne qui compte. Guy Stephan (ici à droite) est l'adjoint de Didier Deschamps, coach des Bleus. Certains sélectionnables (on pense notamment à Dimitri Payet, excellent) ont donc bien fait de s'illustrer devant le bras droit de "DD".

*>> Retrouvez la "bible" d'Europe1.fr en short