Ligue des champions : Mourinho à Paris !

  • A
  • A
Ligue des champions : Mourinho à Paris !
@ REUTERS
Partagez sur :

AFFICHE - L'entraîneur portugais va défier le PSG en quarts de finale de la Ligue des champions.

Mourinho avec Drogba en 2004 (930x620)

© REUTERS

Dix ans après. 14 septembre 2004. Ce jour-là, Chelsea se déplace au Parc des Princes avec un sémillant entraîneur sur son banc. Son nom : José Mourinho. Le technicien portugais, alors âgé de 41 ans, vient de remporter la Ligue des champions avec le FC Porto contre l'AS Monaco. Il débute à la tête de Chelsea avec dans ses rangs un certain Didier Drogba, transfuge de l'OM. Le duo tourmente le PSG de Vahid Halilhodzic et de José-Karl Pierre-Fanfan, capitaine ce soir-là : victoire 3-0. Près de dix ans plus tard, le technicien portugais va revenir au Parc des Princes, toujours sur le banc des Blues, lors du quart de finale aller de la Ligue des champions, le mercredi 2 avril prochain. Entre-temps, Mourinho est devenu le "Special One" : l'entraîneur le plus riche du monde, avec une deuxième Ligue des champions dans la besace (Inter Milan 2010), et toujours quelques bons mots pour ses adversaires.

Laurent-Blanc-930_scalewidth_630

© REUTERS

Mourinho VS Blanc. Les déclarations de Mourinho lors de l'avant-match face au PSG devraient être gratinées d'autant que le "Mou" aura peut-être les médias français dans le viseur, après l'épisode Canal+. Le mois dernier, la chaîne avait diffusé un morceau d'entretien dans lequel Mourinho se lâchait sur Monaco et son joueur Samuel Eto'o. Un enregistrement effectué à son insu, selon lui. Compte-tenu de son expérience, on peut faire confiance au coach portugais pour lancer le match contre le PSG dès les conférences de presse, face à un Laurent Blanc dont l'éloquence n'est pas forcément le point fort. Mais, c'est sur le terrain que les deux hommes sont attendus. Et là, le relatif équilibre des forces promet beaucoup... ou pas. Certains observateurs craignent déjà un match cadenassé par Chelsea au milieu, comme Mourinho sait si bien le faire.

Mourinho sur le banc (930x620)

© REUTERS

Mourinho, l'Arlésienne parisienne. Voir Mourinho s'asseoir sur le banc du Parc des Princes ne manquera pas de saveur. Car on a souvent parlé de lui pour prendre en mains le destin de l'équipe. Lors de son départ de la présidence du club, en 2008, Alain Cayzac avait expliqué être entré en contact avec le technicien portugais. Sans succès. Le rachat par Qatar Sports Investments à l'été 2011 a remis Mourinho au centre des attentions parisiennes. Beau gosse et talentueux, francophone qui plus est, le Portugais avait tout pour devenir la figure du club. Ça ne s'est pas fait en 2011, ni en 2013 d'ailleurs, quand il s'est agi de remplacer Carlo Ancelotti. Autre transfert qui fut dans l'air, celui d'Eden Hazard. La star belge, arrivée à Londres en 2012, a été dans le viseur des recruteurs parisiens, comme Samuel Eto'o d'ailleurs. Le match sera forcément singulier, aussi, pour l'icône camerounaise. Sans papiers, l'ancien attaquant du Barça n'avait pas pu intégrer le centre de formation du PSG. Mourinho, Hazard, Eto'o : le Chelsea "français" va débarquer...

sur le même sujet, sujet,

TIRAGE AU SORT - Le PSG affrontera Chelsea