Ligue 2 : c'est parti !

  • A
  • A
Ligue 2 : c'est parti !
Lens recevra le CA Bastia en clôture de la 1re journée, dimanche soir, à 20h45.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le championnat de Ligue 2 s'ouvre ce week-end. Présentation en quelques points clés.

Coulibaly avec Lens (930x620)

© MAXPPP

Lens, ticket gagnant ? Le RCL, qui a évité la descente en National, reste en Ligue 2 avec deux nouveaux actionnaires : l'un bien connu, Gervais Martel, l'autre un peu moins, l'Azerbaïdjanais Hafiz Hammadov. "On se bat pour les couleurs d'un maillot. Ça paraît un peu désuet mais quand on y va depuis 53 ans", concède Martel, qui avait dû abandonner le navire sang et or la saison dernière, faute de moyens financiers. "Moi, je me couche, je rêve Lens. Parfois, je me réveille dans la nuit et je pense aux problèmes de Lens. Ma femme, elle le sait, je ne suis pas un saint mais ma grande maîtresse, c'est le Racing club de Lens". Aujourd'hui, le RCL et Adamo Coulibaly (ex-Debrecen) se veulent ambitieux.

Kombouaré, du ban au banc. Licencié du PSG en décembre 2011, licencié du club saoudien d'Al-Hilal en décembre 2012, Antoine Kombouaré débarque dans le Pas-de-Calais avec l'espoir de passer Noël au chaud. Ou au moins sur le banc. Le technicien kanak, de retour aux affaires en France, pourra compter pour cela sur des joueurs estampillés parisiens, Alphonse Areola, le champion du monde des moins de 20 ans, prêté par le club de la capitale, ou encore le Serbe Danijel Ljuboja, éternel joker du PSG entre 2003 et 2005.

Derby lorrain, le retour. L'un n'a pas réussi à se sauver malgré une deuxième partie de saison plutôt enthousiasmante. L'autre sort d'une année de purgatoire en National. Et voilà donc Nancy et Metz amenés à se retrouver cette année pour un derby que les supporters attendent avec impatience. La première manche aura lieu le 24 septembre prochain, au stade Saint-Symphorien.

Leroy, encore là. L'un des tauliers du foot français, Jérôme Leroy, 39 ans, n'a toujours pas raccroché. Après une année sans jouer, et après avoir annoncé sa retraite en décembre 2012, l'ex-joueur du PSG a décidé de s'offrir une dernière danse sous le soleil.

Rothen avec Caen (930x620)

© MAXPPP

Rothen, home sweet home. Caen, Troyes, Monaco, PSG, les Glasgow Rangers, Ankaragucü, Bastia, Caen. Jérôme Rothen a décidé de boucler la boucle en rejoignant, à 35 ans, son club formateur. Sacré meilleur joueur de Ligue 2 en 2011-12, Rothen tentera de s'y montrer tout aussi brillant cette saison pour aider le Stade Malherbe à remonter dans l'ascenseur après en être descendu l'an dernier.

Troyes, beau jeu et beaux résultats ? Relégué en Ligue 2 en mai dernier en dépit d'un jeu, de l'avis de tous, alléchant, Troyes va tenter de revenir rapidement à l'étage supérieur. "On a vraiment l'ambition d'y revenir en Ligue 1", a expliqué sur Europe 1 le coach de l'Estac, Jean-Marc Furlan. "Dans l'histoire récente du club, chaque fois que l'Estac a été favorite d'un championnat de Ligue 2, elle n'a jamais réussi à aller au bout." Alors, alors... L'Estac va avancer masquée.

Bastia II. Alors que le Sporting s'est maintenu en Ligue 1, son alter-ego, le Cercle athlétique bastiais, a lui réussi l'exploit de monter du National à la Ligue 2. Le CAB n'a été présent sur le podium qu'à une seule reprise. Mais c'était la dernière, et donc la bonne, pour une première en Ligue 2.

La bonne année d'Angers ? Cinquième du dernier championnat, Angers, qui développe l'un des jeux les plus alléchants de L2, a encore trébuché sur la dernière marche. Fort d'un effectif homogène, l'entraîneur Stéphane Moulin, en place depuis 2011, espère ramener le SCO en Ligue 1, vingt ans après.

Les résultats de la 1re journée :

Lens - CA Bastia : 1-0
Nancy - Auxerre : 0-0
Istres - Angers : 2-4
Caen - Dijon : 3-1
Arles-Avignon - Le Havre : 2-0
Nîmes - Créteil-Lusitanos : 2-3
Clermont Foot - Tours : 2-1
Metz - Laval : 1-0
Châteauroux - Brest : 3-3
Niort - Troyes : 1-1