Ligue 1 : Hatem Ben Arfa arrive à Nice, Cvitanich s'en va

  • A
  • A
Ligue 1 : Hatem Ben Arfa arrive à Nice, Cvitanich s'en va
@ AFP Valery Hache
Partagez sur :

MERCATO - L'ancien grand espoir du football français va poser ses valises sur la Côte-d'Azur pour tenter de se relancer à Nice. 

La nouvelle recrue portera le numéro 4. Le milieu de terrain international Hatem Ben Arfa a officialisé lundi son engagement jusqu'en juin 2016 à l'OGC Nice, après avoir résilié dimanche son contrat avec Newcastle six mois avant son terme. Désormais porteur du maillot numéro 4, Hatem Ben Arfa, 27 ans, l'un des enfants terribles du football français, est la première recrue du mercato du club azuréen, qui a enregistré dans la soirée le départ de l'attaquant argentin Dario Cvitanich, dont le club mexicain de Pachuca a annoncé la signature.

Il voulait revenir en France. Ben Arfa, formé à Lyon, passé par Marseille puis Newcastle qui l'avait prêté en septembre dernier à Hull City  (8 matches, 0 but) après un conflit avec Alan Pardew, le coach des Magpies, a fait le choix "de la raison" selon son conseiller. Nice, actuellement 11e de Ligue 1, s'est fait éliminer en 32e de finale de Coupe de France, dimanche à Valenciennes (L2). "Je voulais vraiment revenir en France. Mathieu Bodmer que je connais bien m'en avait parlé, il y a quelque temps, a expliqué Ben Arfa en conférence de presse. J'ai réfléchi. La présence de Julien Fournier (directeur général de l'OGCN, ndlr), avec qui j'avais travaillé à l'OM, a compté. J'ai confiance en lui".

>> LIRE AUSSI : Newcastle ; des problèmes avec Ben Arfa

Un parcours chaotique. Le joueur a également loué son nouvel entraîneur, Claude Puel. "Le discours du coach m'a plu. Son intégrité, son approche du football, en quelques minutes, ma décision était prise. Même si le Real était venu (sourires), je n'aurais pas changé d'idée", a expliqué le footballeur natif de Clamart, en quête de rebond. "Il n'a pas changé de position, c'est rare dans ce milieu", a ajouté le président de l'OGCN, Jean-Pierre Rivère, qui ne veut pas employer le terme de "pari" pour ce recrutement surprenant au vu du statut de cet attaquant au talent immense mais au parcours chaotique.

Puel veut le "relancer". "Nous avons conscience d'engager un garçon avec une histoire. J'ai rencontré en fait une personne apaisée qui m'a surtout parlé de son envie de jouer, de se faire plaisir et de nous faire plaisir, a assuré Rivère. Nous ne lui mettrons pas la pression et nous allons essayer de le mettre dans les meilleures conditions pour qu'il s'épanouisse". "HBA" évoluera côté droit d'une équipe en pleine crise de doute, de jeu et de résultats, quand "il sera prêt", selon Claude Puel. "Je n'attends pas qu'il révolutionne notre jeu. Il faut déjà le relancer, l'aider à être plus complet et à prétendre à jouer au plus haut niveau, il en a les qualités", a ajouté le technicien. Ben Arfa, qui s'entraîne en solitaire depuis décembre, a disputé son dernier match en Premier League le 29 novembre dernier, avec Hull City.