Les Bleus se refont une santé face au Danemark

  • A
  • A
Les Bleus se refont une santé face au Danemark
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

DES BELLES CHOSES - La France s'est imposée (2-0) face au Danemark, dimanche soir à Saint-Etienne en match amical. 

Les Bleus nous avaient laissé une drôle d'impression, jeudi au Stade de France. Nettement dominés par le Brésil (3-1), les joueurs de Didier Deschamps se devaient se reprendre dimanche face au Danemark. Avec pas moins de huit changements au coup d'envoi, l'équipe tricolore a parfaitement relevé la tête. Une victoire très propre (2-0) et de belles choses à retenir pour son sélectionneur. 

Giroud

Une belle réaction. Après ces deux matches amicaux, un petit bilan s'impose. Et dans les points positifs, Didier Deschamps retiendra sûrement la réaction de ses joueurs. Pleins d'envie et résolument tournés vers l'avant, les Bleus ont quelque peu effacé la désagréable impression laissée au Stade de France, jeudi contre le Brésil. Dès l'entame de match, on les a sentis beaucoup plus investis. Relativisons tout de même sur un point : le Danemark n'est pas aussi coriace que le Brésil... 

Lacazette et Payet ont marqué des points.  Les "coiffeurs" ont parfaitement relever le défi avec Alexandre Lacazette et Dimitri Payet en tête d'affiche. Le premier a inscrit son premier but en équipe de France dès la 14e minute. Sifflé par les supporters de Geoffroy-Guichard dès ses premiers ballons, l'attaquant lyonnais ne s'est pas déconcentré. Quant à Dimitri Payet, il a encore réalisé un très bon match. "C'est mon match le plus abouti en équipe de France, je me suis senti beaucoup mieux dans le jeu dans ma position favorite", a-t-il lui-même constaté. Il aurait même pu marquer sur une très belle frappe enroulée (26e). 

Les Bleus s'imposent (2-0) face au Danemark : 





Giroud lui aussi en forme. Quasiment rien ne peut l'arrêter depuis le début de l'année 2015. Buteur tous les week-ends avec Arsenal, l'attaquant tricolore a encore marqué avec les Bleus (son 10e but en 37 capes). En première mi-temps, il a parfois gâché quelques bonnes occasions, se trompant dans le dernier geste. Mais comme à chaque fois, Giroud a travaillé, travaillé jusqu'à être récompensé. Deschamps lui demande de peser sur les défenses et de marquer. Même s'il n'est pas toujours très adroit, il fait ce qu'on lui demande. 

>> LIRE AUSSI - Les Bleus dominent le Danemark (2-0)

>> LIRE AUSSI - Les Bleus assommés par le Brésil (3-1)